Etienne Levert, directeur à la recherche et au développement à la microbrasserie Siboire - Baron Mag
« Ne pas perdre de vue les priorités, même si on s’éparpille sur plusieurs dossiers! »

Venez déguster la bière de la microbrasserie Siboire pendant l'évènement I.B.U (Immersion Brassicole Unique), du 26 au 28 août 2016 à la TOHU.  

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Je suis Etienne Levert. J’ai obtenu mon baccalauréat en chimie à l’Université de Sherbrooke en 2009 ainsi qu’une maîtrise en chimie des matériaux en 2012, dans le laboratoire du professeur Armand Soldera à Sherbrooke, où je poursuivis au doctorat en chimie physique théorique. Je devrais d’ailleurs obtenir mon Ph.D. dans les prochains mois.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Au cours de mon parcours universitaire, j’ai eu plusieurs occasions de m’intéresser au domaine brassicole. D’abord en 2008, lors d’un stage en Nouvelle-Angleterre où j’ai découvert les IPA, un style axé sur les arômes de houblon, devenu depuis très populaire. De 2008 à 2009, j’ai tout fait pour reproduire ce style en m’initiant au brassage maison. L’année 2009 s’est bouclée par un stage à la microbrasserie Siboire comme brasseur sous la supervision du maître brasseur Jonathan Gaudreault avec qui j’ai par la suite conservé une étroite collaboration lors de différents projets d’axe scientifique. En 2015, les astres se sont alignés pour que la fin de mon parcours universitaire coïncide avec de nouveaux besoins à la microbrasserie Siboire. Un poste en recherche et développement a été créé pour m’accueillir dans l’équipe de la brasserie.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

 Votre emploi actuel:

Je suis directeur à la recherche et au développement à la microbrasserie Siboire. C’est-à-dire que je m’occupe du développement de produits et du développement de procédés au sein de l’équipe de brassage.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Dans quelle ville:

Sherbrooke, ma ville natale.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:

Posé, réfléchi, curieux et critique. Ça fait bien un mot ça?

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)?

Le cloud pour l’échange de fichiers, les courriels et SMS, un chiffrier électronique, LaTeX (pour les geeks de ce monde), des livres de référence et les banques de données de publications scientifiques.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

À quoi ressemble votre espace de bureau?

La table 55 au Siboire Dépôt. Rien de mieux que de travailler dans l’ambiance et le décor pittoresque de la vieille gare de la rue Dépôt.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?

Je travaille rarement en écoutant volontairement de la musique. Une fois le bar ouvert, j’écoute la liste de lecture que le gérant aura préparée. Sinon, mes choix personnels oscillent entre la musique classique, le folklore, le punk, la musique française et québécoise, quoique très rarement en travaillant. J’en écoute et en joue pour me détendre!

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

 Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?

Le matin, tandis que le bar est fermé, je profite du calme pour avancer les dossiers demandant un plus grand niveau de concentration. Rédaction de rapports, traitement de données, recherche bibliographique, suivi des courriels et planification. Après le dîner, embarquent les tâches plus manuelles qui s’effectuent très bien dans l'effervescence de la microbrasserie.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité?

Dans la mesure du possible, traiter les dossiers qui demandent toute notre concentration tôt le matin avant que la production démarre pour ne pas être interrompu par des questions ou autres tâches qui se rajoutent à la dernière minute.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Vous êtes meilleur que vos collègues de travail pour:

L’équipe du Siboire est un rouage complexe. Chacun des engrenages doit être bien huilé pour que tout fonctionne bien. Dans l’équipe, je suis celui qui s’occupe des questions d’ordre scientifique, c’est ma formation après tout!

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Ne pas perdre de vue les priorités, même si on s’éparpille sur plusieurs dossiers!

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Ne pas accumuler les petites tâches, les régler lorsqu’elles arrivent même si ça coupe un peu ce que l’on est en train de faire. C’est la meilleure manière de ne pas les oublier!

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Je me lève relativement tôt, deux bonnes heures avant mon départ pour le travail. C’est un moment privilégié que nous nous accordons moi et ma conjointe. Prendre le déjeuner accompagné d’une ou deux tasses de Earl Grey sans courir, c’est mon secret pour bien partir la journée. Je me rends par la suite au travail à vélo question de terminer mon réveil par une bonne dose d’oxygène!

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

Mes fins de journée sont peu routinières, quand j’ai le temps je poursuis mon apprentissage du violon, je bricole, je termine des projets de rénovation, on s’occupe de notre jardin et on se cuisine de bons soupers!

crédit photo: ici-quebec.com

crédit photo: ici-quebec.com

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez -vous pas vous passer?

Mon cahier de laboratoire et un crayon. Tous les détails de mes travaux s’y trouvent. C’est la bible du R&D au Siboire!

Programme B

À la fin d'une journée, quelle bière buvez-vous pour vous détendre?

Je bois rarement la même chose. Souvent j’en profite pour évaluer les produits qui sont en développement, sinon je me lance dans l’exploration du riche marché brassicole québécois.

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

De quelle microbrasserie québécoise estimez-vous le plus le travail?

C’est une question qui demande plus de réflexion qu’elle ne le laisse paraître. Avec toutes les microbrasseries québécoises, il est difficile de ne pas avoir plusieurs coups de cœur. De mon humble point de vue, la liste non exhaustive des microbrasseries québécoises que j’estime commence par nous. Je crois qu’il est important de croire en ce que l’on fait et d’être fier de notre travail. 

crédit photo: Microbrasserie Siboire

crédit photo: Microbrasserie Siboire

À cette liste s’ajoute dans le désordre et pour des raisons variées: le Prospecteur à Val-d’Or, le Castor à Rigaud, Auval à Val d’Espoir, Le Temps d’une Pinte à Trois-Rivières, À la Fût à St-Tite. Une mention spéciale pour Vox Populi, leur double IPA (Double Fruit Punch IPA) est digne des plus grandes IPA de Nouvelle-Angleterre! J’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent.

siboire.ca

facebook.com/Siboire