André Morin, directeur de production et copropriétaire de la microbrasserie St-Pancrace - Baron Mag
« Fais ce qui te passionne et entoure-toi de personnes aussi passionnées que toi. »

Venez déguster la bière de la microbrasserie St-Pancrace pendant l'évènement I.B.U (Immersion Brassicole Unique), du 26 au 28 août 2016 à la TOHU. 

crédit photo : St-Pancrace

crédit photo : St-Pancrace

Qui êtes-vous et quel est votre parcours? 

Au niveau brassicole, je brasse amateur depuis le cégep. Mais c’est vraiment pendant mon parcours universitaire et particulièrement lors ma maîtrise que j’ai développé avec des amis mes aptitudes de brasseur.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Votre emploi actuel: 

Directeur de production et copropriétaire de la microbrasserie St-Pancrace

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Dans quelle ville: 

Baie-Comeau

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:

 Passionné

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)? 

Mon cellulaire, particulièrement DropBox puisque je partage plusieurs données avec l’équipe de production. Sans mon cell, c’est impossible de prendre des congés.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

À quoi ressemble votre espace de bureau? 

Une tonne de papiers, de livres portant sur la bière, de revues de bière, de fiches de brassage et un immense calendrier de production. Évidemment, un petit frigidaire à bière et une brasserie de 100 litres pour faire ma recherche et développement.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant? 

Plusieurs styles. J e suis un gros fan de la musique émergente québécoise. Nous bookons d’ailleurs plusieurs groupe par année. Dernièrement, j’écoute beaucoup Bears of Legend, Le Couleur et The Seasons. En même temps, les boys de la production chantent toujours Bernard Adamus et nous avons ouvert la brasserie en écoutant sans arrêt Groenland.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail? 

Oui, je débute toujours autour de 7h30 pour placer le travail avant que l’équipe arrive. Une fois les boys entrés, il faut être prêt à lancer le travail et prioriser nos actions. Aussi, c’est les vendredis qu’on planifie le travail pour la semaine suivante. On a un très gros tableau sur lequel j’écris le travail de chacun. Ensuite, je me fais une liste des « À faire » dans la semaine pour m’assurer de ne rien oublier.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité? 

Prendre le temps de planifier. De faire les horaires d’avance, de rencontrer les responsables des ventes pour confirmer les commandes et les bières à brasser en priorité et de se garder du temps pour la création, la recherche et le développement.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Vous êtes meilleur que vos collègues de travail pour: 

Pour tout ce qui est développement, création, innovation. Oser rencontrer les producteurs locaux pour former des partenariats avec eux, monter des programmes pour tester de nouveaux procédés, de nouvelles saveurs.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

Fais ce qui te passionne et entoure-toi de personnes aussi passionnées que toi.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps? 

Prendre du temps. Dans la bière on peut difficilement sauver du temps, ainsi afin d’avoir un équilibre de vie, c’est très important de prendre le temps de bien organiser son travail. Autrement, on ne fait que courir.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook


Quelle est votre routine de fin et de début de journée? 

Partir tôt de la maison, prendre mon vélo pour me rendre à la brasserie qui est à 5 minutes (vive les régions), partir le café à la brasserie, valider la journée de l’équipe de production, valider mes tâches à ne pas oublier au courant de la journée et partir la job. En fin de journée, c’est un retour relax à la maison et prendre du temps avec ma copine. En même temps, il y a toujours une revue ou quelques trucs à lire sur la bière chez moi. Je finis souvent mes journées en lisant différents articles.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer? 

Mon densimètre, même si ce n’est pas de la haute technologie.

Programme B

À la fin d'une journée, quelle bière buvez-vous pour vous détendre? 

À la brasserie on a un frigo rempli de bières de microbrasseries du Québec et d’ailleurs. À la fin de journée, j’ouvre une bouteille que je ne connais pas. J’adore découvrir de nouvelles saveurs. Autrement, quand je vais au pub c’est une Flume, une bière blonde super rafraichissante mais avec un petit kick d’houblon, rien de trop lourd.

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

crédit photo : St-Pancrace/Facebook

De quelle microbrasserie québécoise estimez-vous le plus le travail? 

Wow, comment n'en nommer qu'une alors qu’il y a tellement de microbrasseries inspirantes? En fait, j’estime beaucoup toutes les microbrasseries qui travaillent avec leur terroir et les productions locales (agriculteurs, cueilleurs, transformateurs, etc.). Je pense rapidement à nos voisins de Naufrageur et à la Micro du Lac. Aux États-Unis, la Jester King Brewery est très inspirante.

facebook.com/Microbrasserie-St-Pancrace

stpancrace.com/index.html