Vanessa Trahan, chef/ propriétaire de l’entreprise Les Demoiselles

Author:
Publish date:
Vanessa Trahan.jpg

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Diplômée de l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec (ITHQ), j’ai eu la chance d’avoir Chuck Hughes comme mentor à mes débuts en cuisine. Tous les dimanches, il m’attendait pour préparer le menu du restaurant Garde-Manger.  Mon apprentissage à ses côtés dura 3 années au cours desquelles j’ai pu parfaire ma formation en allant travailler un été en Colombie- Britannique et un autre en stage en Italie pendant 4mois. La fibre entrepreneuriale m’a ensuite poussée à faire un cours en gestion, tout en travaillant au Filet auprès de Claude Pelletier et Yazu Okazaki. 

Un nouveau défi m’attendait lorsque j’ai accepté un poste convoité en 2011 dans une institution montréalaise; Chez Lévêque. J’y ai fait mon chemin jusqu’à la tête. L’entrepreneur hors pair qu’est M. Lévêque, le chef acharné M. Besson et le boucher M. Roy, ont tous contribué à faire de moi la jeune chef ambitieuse que je suis. Un stage en France à l’hiver 2015 m’aura permis de peaufiner mon savoir tant au niveau de la gastronomie que de la gestion.

Ma passion pour la cuisine remonte à mon enfance. D’aussi loin que je me souvienne, je jouais dans la terre du potager de ma grand-mère ou encore je la regardais faire la sauce tomates, pendant que moi, je mangeais des légumes. L’hiver venu, mon oncle Jean m’attendait pour faire danser la dinde de Noël avant de l’enfourner. Ces souvenirs culinaires de ma terre natale, à Oka, ont fait de moi un chef près de ses racines qui sait apprécier les produits que le terroir nous offre. À mes yeux, une assiette est une toile que je me dois d’agencer tant au niveau gustatif que visuel afin d’offrir l’expérience la plus riche qui soit.

Finalement, les quelque 12 000 kilomètres parcourus l’été dernier afin de faire le tour de la Californie m’auront permis de bien réfléchir à la création de Les Demoiselles… 

Votre emploi actuel: 

Chef/ propriétaire de l’entreprise Les Demoiselles

Dans quelle ville: 

Rosemont, Montréal

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes: 

Passionnée

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?

Tout les appareils commençant pas ‘’i’’, mes couteaux, mon four, ma cuillère de bois

À quoi ressemble votre espace de bureau? 

Un beau grand bureau fait sur mesure en vieux bois. Plus de 250 livres de cuisine, une ardoise où y écrire ma vie, une imprimante sur un tabouret, une palette décorative au mur, vue sur Dandurand coin Lafond

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?

De Yanni à Ariane Moffatt, passant par Groenland, Random Recipe, Adam Lambert…

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail? 

J’y rêve la veille… J’écris tout ce qui me passe par la tête

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité? 

De focuser sur l’optimisation du temps, c’est en général ce que l’on manque

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:

Amener des projets, faire baisser les prix, jouer au lego dans le frigidaire

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 

Deux choses… Soit ton propre patron, et aussi la vie est une mise en place

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Ne pas perdre mon temps me permet d’en sauver

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Début de journée : reporter deux fois mon réveil en éteignant mon alarme

Fin de journée : écouter de la musique a tue tête

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez vous pas vous passer?

Mon bâton et patins de hockey, mes 40 paires de souliers

facebook.com/Les-Demoiselles-892413460808087

lesdemoiselles.ca