SeaWalls: L’«artivisme» à la rescousse des océans - Baron Mag
La Fondation PangeaSeed a invité une équipe d'artistes et de producteurs internationaux à se réunir à la fin juin dans le cadre du prestigieux événement « Sea Walls » pour une première fois à Toronto. Notre compte-rendu.

« La mission de la Fondation PangeaSeed est d'exploiter le pouvoir des arts, de la science et de la créativité pour sensibiliser, stimuler le dialogue, changer les perceptions et inspirer un changement positif envers des questions environnementales urgentes sur l'océan, tel qu'on peut lire sur le site de la fondation. PangeaSeed cherche à unifier et connecter les individus à travers le monde à travers l'instauration d'un dialogue pour partager des idées et de développer une meilleure compréhension globale de notre relation avec les océans. Grâce à l'éducation, la sensibilisation et l'action que nous travaillons ensemble pour résoudre cette crise environnementale. » 

Sea Walls.jpg

L’événement, appelé A love letter to the Great Lakes [une lettre d’amour aux Grands Lacs], a profité de la direction artistique de Jason Botkin, cofondateur du collectif canadien En Masse, en partenariat avec la « maison créative » Hermann & Audrey de Toronto.

Le Montréalais Olivier Bonar devant la « maison créative »   Hermann & Audrey. | Crédit photo: Nickie Robinson

Le Montréalais Olivier Bonar devant la « maison créative » Hermann & Audrey. | Crédit photo: Nickie Robinson

Pour l’occasion, une vingtaine d'artistes locaux et internationaux de renom (dont vous trouverez la liste plus bas) ont peint des œuvres murales destinées à sensibiliser le public aux problèmes environnementaux critiques auxquels doivent faire face la région des Grands Lacs, précieuse ressource naturelle: disparition des espèces indigènes, pollution de l’eau, des plages et pollution atmosphérique, en plus de la présence d'organismes envahissants.

Les « artivistes » (contraction des mots artistes et activistes) étaient répartis sur trois sites de création différents pour mieux diffuser l’événement. Ainsi, un plus large public a pu apprécier leurs visions et techniques particulières.

À l'intersection Queen/Ossington:

· Birdo | Toronto 

· Bruno Smoky | Brésil 

· Caratoes | Hong Kong| @caratoes

· Christopher Konecki | San Diego

· Cinzah Merkens | Nouvelle-Zélande

· John Todd | Toronto 

· Peru | Toronto 

· Oliver Bonnard | Montréal

· Sens | Mexico 

· Sermob | Mexico

· Valiñas | Mexico

Birdo - Perspective multi-murs | Crédit photo: Nickie Robinson

Birdo - Perspective multi-murs | Crédit photo: Nickie Robinson

Bruno "the Machine" Smoky en pleine action | Crédit photo: Nickie Robinson

Bruno "the Machine" Smoky en pleine action | Crédit photo: Nickie Robinson

Caratoes – Vitre réfléchissante | Crédit photo: Nickie Robinson

Caratoes – Vitre réfléchissante | Crédit photo: Nickie Robinson

L'univers de Cinzah | Crédit photo: Nickie Robinson

L'univers de Cinzah | Crédit photo: Nickie Robinson

À l'intersection Queen/Spadina:

· Elicser Elliott | Toronto

· Franco Fasoli JAZ | Argentine

· Kevin Ledo | Montréal 

Kevin Ledo en action | Crédit photo: Nickie Robinson

Kevin Ledo en action | Crédit photo: Nickie Robinson

À l'embouchure de la rivière Don: street art en milieu semi-bucolique:

Crédit photo: Nickie Robinson

Crédit photo: Nickie Robinson

· Erika Balon EGR | Toronto

· Kristen Mccrea | Montréal 

· Jarus | Toronto et KWest | Toronto

· Jason Botkin | Montréal

· Mc Baldassari | Montréal

· Pa System | Toronto

· Rajni Perera | Toronto

Erika Balon EGR | Crédit photo: Nickie Robinson

Erika Balon EGR | Crédit photo: Nickie Robinson

Kristen Mccrea | Crédit photo: Nickie Robinson

Kristen Mccrea | Crédit photo: Nickie Robinson

Mc Baldassari, la plus québécoise des Françaises. | Crédit photo: Nickie Robinson

Mc Baldassari, la plus québécoise des Françaises. | Crédit photo: Nickie Robinson

Si une image vaut mille mots, les peintures murales réalisées représentent maintenant une réelle lettre d'amour à travers Toronto. Malgré une température très chaude, les artistes se sont surpassés avec de magnifiques réalisations artistiques qui ont fait le bonheur du public et des organisateurs. Bonne humeur, sourires, échanges et belles rencontres ont été au rendez-vous.

« L'art public et l'activisme détiennent le pouvoir d'éduquer et d'inspirer la communauté mondiale afin de préserver nos ressources naturelles, explique le directeur exécutif de la fondation PangeaSeed Tre 'Packard dans le communiqué de presse de l'événement. Que nous vivions en bordure de l'océan, en ville ou dans les montagnes, nous devrions tous nous sentir responsables de la santé des océans, des lacs, et la vie qui vit en son sein. »,

Pa System – recto-verso | Crédit photo: Nickie Robinson

Pa System – recto-verso | Crédit photo: Nickie Robinson

À quand un événement SeaWalls à Montréal en l’honneur de notre beau fleuve St-Laurent?