Kid Koala à la Place des arts en septembre pour Nufonia Must Fall Live - Baron Mag
Le DJ montréalais présentera l'adaptation de son premier roman graphique dans un spectacle à la croisée des chemins entre le théâtre, spectacle de marionnettes, cinéma et concert de musique.

Programme b

Remontons en 2003: Eric San, mieux connu sous le nom de DJ Kid Koala, fait paraître son premier roman graphique. Nufonia Must Fall, c'est l'histoire sans paroles d'un robot qui tente d'écrire des histoires d'amour, malgré qu'il ne puisse pas chanter, pour attirer l'attention d'une femme. Traitant d'amour donc, mais aussi de découverte de soi et d'obsolescence (rappelée au protagoniste principal par la présence du « méchant », un robot d'une version plus récente, capable de tout faire plus rapidement), Kid Koala souhaitait éventuellement faire vivre son histoire de 350 pages sous une autre forme.

Et comme le DJ adore les projets ambitieux et multidisciplinaires, que ce soit avec le Space Cadet headphone experience, un spectacle pour écouteurs où le public est confortablement allongé, ses "vinyl vaudeville shows", ses soirées "Music to draw to" ou encore ses tours de ville à vélo 66 wheels, où il fait office de DJ portatif à chaque arrêt, il ne faut pas être surpris de voir qu'il a réussi, depuis maintenant deux ans, à réaliser son projet et à créer Nufonia Must Fall Live.

Pour ce faire, il a fait appel au directeur artistique K. K. Barrett, qui a notamment travaillé avec Michel Gondry, Spike Jonze et Sofia Coppola. Le spectacle, de son aveu le plus compliqué auquel il n'ait jamais participé, comprend un théâtre pour marionnettes animé, filmé, monté et projeté en direct, avec en simultané la trame sonore interprétée par Kid Koala lui-même, aux tables tournantes et au piano, et par le Afiara String Quartet, qui se charge, comme vous l'aurez deviné, des instruments à cordes.

Les défis technologiques et logistiques sont nombreux, car c'est à la fois au produit fini et au making-of qu'assiste le public, dans un ballet entre les douze décors où se déplacent les marionnettes et les caméras pendant un peu plus d'une heure. Il était important pour Eric San de montrer les coulisses du résultat, un aspect également important de son travail de DJ où la foule peut voir à chaque concert une vue d'oiseau sur ses tables tournantes.

Robot by AJ Korkidakis_web.jpg

Présenté à guichets fermés à Londres, New York, Los Angeles, San Francisco, Boston, Hambourg, Groningen et Adélaïde, et ayant récolté de nombreuses critiques élogieuses sur son passage, c'est maintenant la Place des arts qui accueille le spectacle pour six représentations, en première québécoise, pendant la première fin de semaine de septembre.

Ne manquez pas votre chance.

Nufonia Must Fall Live

du 2 au 5 septembre à la Place des arts

Billets en vente ce vendredi 15 juillet à midi par ici.

Crédit photos: AJ Korkidakis