13241152_523585107824623_7994039039163546692_n.jpg

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Antoine Nicolas, passionné de la mer depuis toujours, et cueilleur d’algues gaspésiennes depuis maintenant quatre ans. J’ai su nager avant de marcher; et je crois que j’ai des branchies...

Je suis biologiste de formation. Je possède une maîtrise en sciences et technologies des aliments spécialisée dans les produits de la mer. Le rêve de mettre sur pied ma propre entreprise est né en rencontrant Sylvain Huchette, fondateur et gérant de France Haliotis.

13178927_523584944491306_5628316992680055823_n.jpg

Votre emploi actuel

Fondateur et directeur d’un Océan de saveurs

13260272_523585251157942_2267983239287665623_n.jpg

Dans quelle ville

Gaspé, avec un secteur de récolte de 40,5 km de côte tout autour d’une aire protégée, le parc national Forillon

13428027_536290616554072_215052488891374871_n.jpg

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes

Audacieux

13413646_536290696554064_5337331870951624220_n.jpg

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)?

Je ne sors jamais sans mon wet suit et ma planche. Technologiquement parlant, mon cellulaire et mon ordinateur portable me sont indispensables. J’utilise aussi Excel régulièrement pour le suivi de mes récoltes : noter les espèces trouvées dans les différents secteurs, leur quantité, leur état ou autres remarques nécessaires à une saine gestion de la ressource.

13415491_536290836554050_8582197968180441106_o.jpg

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Mon entreprise emménagera sous peu dans de nouveaux locaux, qui correspondent à mes besoins et à mes valeurs. J’effectue en ce moment diverses démarches pour rendre le bâtiment optique de zéro déchet. Écoresponsable, donc avoir un impact énergétique faible et une production orientée dans une optique de zéro déchet.

Mon espace de bureau.jpg

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?

J’écoute et je ressens le bruit des vagues au moment de la cueillette. Lorsque j’ai les pieds bien au sec, je passe beaucoup de temps au téléphone. Bref, je réserve la musique pour mes temps libres.

Avez-­vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?

Rien d’original. Je vérifie mon emploi du temps. Je fais le suivi de mes courriels. J’accorde aussi beaucoup de temps à la mise en marché de mes produits (du poisson, des fruits et des légumes de mer) de même qu’au démarchage de nouvelles relations d’affaires. En fonction de mes commandes et des marées, j’organise mes plongées en identifiant les secteurs d’algues à récolter, car toutes les espèces ne sont pas présentes aux mêmes endroits.

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité?

Dans mon secteur d’activités, je dirais d’analyser à maintes reprises le schéma de production, d’essayer de le repenser autrement, de le visualiser sous un autre angle afin de maximiser les gains de temps et de minimiser les pertes. À trop vouloir produire, on oublie parfois l’essentiel… La motivation est étroitement liée à la production. Je me répète souvent la citation très inspirante d’Oscar Wilde : « La sagesse c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit ».

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour :

Je suis meilleur que mes collègues pour retenir ma respiration sous l’eau soit plus de cinq minutes. Blague à part, nous ne sommes pas en compétition entre nous. Pour mener mon entreprise à bon port, j’ai besoin d’une équipe, qui croit aux projets autant que moi et qui partage les mêmes valeurs, par exemple, une saine gestion des ressources marines (certification fourchette bleue), qui a donc un souci marqué pour la préservation de l’environnement et la satisfaction de la clientèle.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?

Le meilleur conseil que j’ai reçu est en fait une philosophie de vie. J’ai rencontré un homme d’affaires qui réfléchissait ainsi : « S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ».

Cette façon de concevoir notamment le monde du travail retire beaucoup de stress. L’attention est reportée sur la solution, l’aspect positif, le défi qui amène à se surpasser.

Quel est votre meilleur truc pour épargner du temps?

Sans hésitation, une bonne planification. Elle me procure une marge de manœuvre en cas d’imprévus. J’ai aussi toujours un plan A, B et C dans la manche. En affaires, je crois que c’est un apprentissage continu de bien gérer ses priorités, de déterminer les actions dans le bon ordre pour créer l’effet domino.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

La seule routine que je m’impose est de prendre un bon café corsé avant de m’immerger dans le travail.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?

Ma montre de plongée m’est essentielle. Elle indique la pression atmosphérique, le temps passé en apnée, la profondeur atteinte et la température de l’eau. Depuis que je l’ai perdue, je me sens démuni…

www.oceandesaveurs.bzh

facebook.com