13 concerts à voir le 3 juillet au Festival International de Jazz de Montréal 2016 selon Baron - Baron Mag

13 concerts à voir le 3 juillet au Festival International de Jazz de Montréal 2016 selon Baron

Vous avez envie de sortir ce soir ? Voici nos suggestions de concerts à voir le 3 juillet au estival International de Jazz de Montréal 2016
Author:
Publish date:

FOG BRASS BAND

Amateurs de cuivres ? Impossible d’ignorer le Fog Brass Band, mené par la trompettiste torontoise Rebecca Hennessy ! Dans la tradition des groupes festifs de La Nouvelle-Orléans, la formation intègre aussi à ses pièces blues, musique des Balkans et jazz-rock. Hochements de tête assurés ! 17 h : Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin - Angle De Bleury et René-Lévesque

STACEY KENT

Première partie : Guillaume Martineau solo

Enfant chérie du jazz vocal, la chanteuse américaine Stacey Kent a conquis un vaste public d’Europe en Amérique avec une discographie étincelante plusieurs fois certifiée or. La voici de retour avec son tout dernier, le bien nommé Tenderly,un album tout en douceur enregistré avec un des pères de la bossa-nova, le guitariste-compositeur Roberto Menescal. Au menu ? Des standards intemporels américains lovés dans de voluptueuses influences brésiliennes, pour un résultat qui fait chaud au cœur. 20 h : Théâtre Maisonneuve - PdA -175, rue Sainte-Catherine Ouest (45,25 $ à 55,75 $ (taxes et frais inclus))

PANTHA DU PRINCE, TRIAD

Première partie : CRi

Toujours plus loin et plus organique dans l’approche de la performance musicale, c’est un voyage psychédélique minimaliste construit de mouvements audiovisuels venus d'un autre monde. Muni de son nouvel album, The Triad, l’artiste allemand Pantha Du Prince décline des ambiances électroniques lourdes basées sur la techno, pour une transe de la danse ou pour une écoute raffinée : une expérience unique et transcendante ! 20 h 30 :Métropolis - 59, rue Sainte-Catherine Est (37 $ à 49,30 $, taxes et frais inclus)

JIM ZELLER

Après nous avoir conquis une fois de plus avec les acrobaties de son Circus l’an dernier, Jim Zeller vient cette fois nous délivrerThe Good, The Bad and The Zeller, démonstration spectaculaire de ses multiples facettes. Harmoniciste redoutable, improvisateur féroce, le musicien endiablé est sans conteste un habitué du Festival et un amoureux inconditionnel du blues. Un incontournable ! 23 h :Scène Bell - Le Parterre, angle De Montigny et Clark

MAKAYA

Baptisé en hommage à l'une des plus hautes montagnes d’Haïti, l’avant-gardiste quintette Makaya était finaliste en 2010 du Grand Prix de Jazz TD et a lancé Elements à MONTRÉAL EN LUMIÈRE cet hiver. Groupe montréalais éclectique, son jazz fusion contemporain et créole donne une tout autre couleur à la musique traditionnelle des Caraïbes. 20 - 23 h  : Scène Hyundai - Angle boul. De Maisonneuve et rue Jeanne-Mance

CORY HENRY PRÉSENTE : THE REVIVAL

Découvert au sein des Snarky Puppy, Cory Henry a été qualifié par Jazz Magazine d’« un Henry appelé à régner ». Gagné ! Ce nouveau phénomène des claviers, doté d’une présence irradiante et dont le style balance entre funk et jazz secoue le monde de la musique. Son nouvel album, The Revival, flâne somptueusement entre de vieux gospels et Stevie Wonder. 22 h 30 : Gesù - 1200, rue De Bleury (36 $ à 42,35 $, taxes et frais inclus)

THE LYONZ

S’abandonnant avec nonchalance à une électro organique et mélancolique, ce duo montréalais élabore un hip-hop atmosphérique viscéralement chill. Un premier opus qui sort du lot, Peace Beyond The Pines : on y entend le bruit de ville, des bébés qui gazouillent et on y respire à pleins poumons la force de la forêt. 22 h : Scène Turkish Airlines / CBC/Radio-Canada - Esplanade, rue Clark 

ILAM

Fraichement arrivé du Sénégal, c’est à la vitesse de la lumière qu’Ilam a atteint la cible et décroché un paquet de récompenses, dont la Révélation Radio-Canada 2016-2017 en musique du monde. Son mélange épicé de reggae, blues, afrofolk, pop et rock, assorti d’une voix poignante sortie des profondeurs des peuples nomades, le classe comme l’étoile montante à ne rater sous aucun prétexte. Envoûtement garanti. 20 h : Scène Turkish Airlines / CBC/Radio-Canada - Esplanade, rue Clark

MALIKA TIROLIEN

L’auteure-compositrice-interprète guadeloupéenne Malika Tirolien brille sur la scène musicale depuis un bon moment. Collaboratrice de Snarky Puppy, chanteuse principale de La Nouba du Cirque du Soleil, membre de Kalmunity, elle a lancé en 2014 Sur la voie ensoleillée, une fusion de jazz afro-caribéen et de musique urbaine aux ambiances groovy. On s’y prélasse avec plaisir ! 22 h  : Scène Rio Tinto - Angle Sainte-Catherine et Jeanne-Mance

SIMON DENIZART TRIO

Empreint de jazz européen et de musique du monde, le Simon Denizart Trio joue une musique douce, sensible et énergisante, parsemée de mélodies subtiles et accessibles. Révélation Radio-Canada 2016-2017 en jazz et récipiendaire du prix du public lors de la 29e édition du Festi Jazz international de Rimouski. 19 h : Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin - Angle De Bleury et René-Lévesque

SHYRE

Forts du succès remporté par leur premier EP, Winds, paru en 2014, les cinq membres du groupe montréalais Shyre en présentaient la suite, Atlas Flag, l’automne dernier à L’Astral. Cette fois au Savoy, dans un contexte encore plus intimiste, leur univers éthéré – une pop de chambre lumineuse, un folk texturé – saura certainement nous envoûter. 19 h : Savoy du Métropolis - 59, rue Sainte-Catherine Est (22 $ à 25,55 $, taxes et frais inclus)

TÉREZ MONTCALM

Fidèle à sa réputation d’artiste intrépide, la guitariste et chanteuse explore, entre deux compositions de son cru, mais oui… le répertoire français. Portée par sa voix suave et puissante, elle croise les trésors de Jacques Prévert, Claude Nougaro, Charles Aznavour, Sydney Bechet, Charles Trenet et Serge Gainsbourg. Du jazz dans la langue de Molière : un sacré tour de force ! 18 h : Club Soda -1225, boul. Saint-Laurent (37,25 $ à 40,25 $, taxes et frais inclus)

UNE SOIRÉE AVEC KAREN YOUNG ET CORAL EGAN

Quand pour la première fois la mère et la fille montent ensemble sur une scène du Festival, ce sont deux voix considérées comme des trésors nationaux qui se promettent de vibrer à l’émotion. Charisme foudroyant et explorations musicales sans limites sont au programme de ce rendez-vous d’exception. Double plaisir garanti. 18 h : L'Astral (Maison du Festival) 305, rue Sainte-Catherine Ouest (38 $ à 42 $, taxes et frais inclus)

image : www.jazzradio.fr