Vous avez envie de sortir ce soir ? Voici nos suggestions de concerts à voir le 5 juillet au estival International de Jazz de Montréal 2016

HEYMOONSHAKER

Après avoir assuré la première partie de Steve Hill à MONTRÉAL EN LUMIÈRE en 2015, l’inusité duo Heymoonshaker s’installe au Lounge Heineken avec Noir, où rock et beatbox donnent une toute nouvelle couleur au blues. Alliance improbable entre un guitariste-chanteur et une boîte à rythmes humaine, leur complicité est à voir live, absolument. 17h & 19 h : Place Heineken - Angle Sainte-Catherine et De Bleury

KENNY BARRON TRIO

Maître jazzman et pianiste virtuose, l’Américain Kenny Barron a joué maintes fois au Festival dans différentes formations, du solo au quintette, accompagné d’illustres noms de la scène jazz. Pour clore son heureux périple chez nous cette année, ce monument du jazz s’offre aux festivaliers en formule trio dans l’écrin chaleureux et fort à propos du Gesù. 18 h : Gesù - 1200, rue De Bleury (45 $ à 51,35 $, taxes et frais inclus)

ALEXANDRA STRÉLISKI

La pianiste montréalaise nous transporte dans l’univers du rêve et du cinéma. Sa pièce Prélude a notamment été entendue dans le film Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée ainsi qu'à la cérémonie des Oscars cette année. Ce n’est pas pour rien que le quotidien britannique The Telegraph la compare au grand compositeur Michael Nyman, fidèle compagnon de Peter Greenaway ! 18 h  : Achat de billet : les personnes à mobilité réduite sont priées de communiquer avec nous au 514 528-9766 / 1 888 528-9766. Le Balcon : 463, rue Sainte-Catherine Ouest (24 $, taxes et frais inclus)

ANDRIA SIMONE

Inspirée par les grandes dames de la musique soul et du blues, la jeune torontoise Andria Simone n’a pas chômé : à peine 18 mois après avoir sorti un premier album, Nothing Comes Easy, elle a remis ça en mars 2015 avec Evolve (Evolution Through Vibration). Un talent incontestable, une voix impressionnante, un charisme indéniable… et un funkadelic blues qu’on adore. 19 h : Scène Bell - Le Parterre, angle De Montigny et Clark

S. LAURYN HILL

Première partie : Jalen N'Gonda

Catapultée à la notoriété à la tête des Fugees, la grande dame du R&B Ms. Lauryn Hill revient au Festival après une longue absence de quelque 14 années. Entre temps, elle a ajouté à son riche répertoire croisant rap, soul, reggae et R&B deux projets d’envergure qu’on a hâte de découvrir : la série de concerts acoustiques Small Axe, porte ouverte en toute intimité sur son univers musical, et son récent hommage à Nina Simone où elle met sa voix magnifique au service du répertoire de la reine du jazz. 19 h 30 : Salle Wilfrid-Pelletier - PdA - 175, rue Sainte-Catherine Ouest (93,75 $ à 118,75 $ (taxes et frais inclus))

KRAR COLLECTIVE

Rythmes hypnotiques et grooves afrocontemporains s’amalgament en une proposition colorée chez le trio éthiopien Krar Collective. Krar, évidemment, tambours kebero, chants ; la musique festive et unique qui en résulte est le présage d’une soirée festive et assurément dansante. Il y en a même pour surnommer le collectif les White Stripes éthiopiens ! Trippant ! 20 h : Scène Turkish Airlines / CBC/Radio-Canada - Esplanade, rue Clark

DANNY BROWN

Première partie : Husser

Le disjoncté et très actif Danny Brown, un des maîtres du hip-hop champ gauche, s’amène au Festival avec son 3e album, le très bien coté Old, paru en 2013 (Fool’s Gold Records). Et comme il paraît que son 4e opus avance drôlement bien, on croise bien fort les doigts pour en entendre un aperçu au Métropolis ! 20 h 30 : Métropolis -59, rue Sainte-Catherine Est (32 $ à 43,30 $, taxes et frais inclus)

UNKT PRÉSENTE : NILS PETER MOLVÆR SOLO, EIVIND AARSET BAND AVEC JAN BANG

image : .evensi.ca

image : .evensi.ca

Remix live : Erik Honoré et Stian Balducci

Basé à Kristiansand en Norvège, le festival Punkt se spécialise dans les concerts remixés en direct, véritables expériences sonores où impro et créativité sont les maîtres-mots. Pour sa 1re collaboration avec le Festival, Punkt présente des artistes norvégiens réputés à l’échelle internationale : le trompettiste Nils Petter Molvær en solo, le guitariste Eivind Aarset accompagné de son groupe et de Jan Bang comme invité spécial, suivis pour le remix live des musiciens électro Erik Honoré et Stian Balducci. 21 h : L'Astral (Maison du Festival) -305, rue Sainte-Catherine Ouest (38 $ à 42 $, taxes et frais inclus)

DAWN PEMBERTON

Nouvelle reine de la musique soul canadienne, la Vancouvéroise Dawn Pemberton, à la voix succulente et aux mélodies étonnantes, a remporté en 2015 le trophée de l’enregistrement « urbain » de l’année aux Western Canadian Music Awards. L’expressive chanteuse avait lancé la même année son premier album, Say Something, un bijou soul, jazz et funky, auquel on répond : encore ! 21 h : Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin - Angle De Bleury et René-Lévesque

SON LITTLE

Le Californien Aaron Livingston, dit Son Little, donne dans le R&B. Ses mélodies, qualifiées de « panorama de la musique américaine », sautent d’un genre à l’autre, passant du blues au rock, de la musique soul au folk, comme en témoigne son premier album homonyme, paru en 2015. À surveiller ! Parce que c’est vraiment bon. Vraiment. 22 h : Scène Turkish Airlines / CBC/Radio-Canada- Esplanade, rue Clark

NOMADIC MASSIVE

https://www.youtube.com/watch?v=-qRv1XQ_i7M&feature=youtu.beAvec ses cinq chanteurs, ce combo polyglotte rappe en anglais, français, espagnol, créole et arabe, combinant échantillons et influences traditionnelles pour habiller ses chansons métissées de rythmes soul, reggae et afro-caribéens. Du hip-hop joyeusement métissé et explosif qui sait comment faire vibrer les foules. 23 h 59 : Savoy du Métropolis- 59, rue Sainte-Catherine Est

image : www.sofakingnews.com