Vous avez envie de sortir ce soir ? Voici nos suggestions de concerts à voir le 4 juillet au estival International de Jazz de Montréal 2016

TOKYO CHUTEI IKI

Cet ensemble qui nous vient du Japon est formé de 13 saxophonistes baryton qui n’utilisent que leur souffle et leur voix pour créer une musique totalement incroyable. Ni jazz, ni rock, ni classique : du grave inclassable ! 16 & 9 h - Devant le complexe Desjardins : 150, rue Sainte-Catherine Ouest

MELINA SOOCHAN

17 h - La Maison du jazz :2060, rue Aylmer (10 $, taxes et frais inclus)

GABRIELLA

Qu’elle s’accompagne à la guitare, au violon ou au piano, dans un amalgame de folk, de pop et de rock, chaque note de Gabriella contient une histoire, une sensation positive et humaniste. Son nouvel album The Story Of Oak,dont Cloud in the Sky et Sorrow. 18 h - Club Soda: 1225, boul. Saint-Laurent (32,25 $ à 35,25 $, taxes et frais inclus)

DR. LONNIE SMITH TRIO

Il fait partie des légendes vivantes du jazz et ce retour au Upstairs, pour deux soirs, tient très clairement de l’événement. Ce virtuose de l’orgue Hammond B3 présentera les pièces de son nouvel album, le fort bien reçu Evolution, paru il y a quelques mois. 19 - 21.45 h - Pour réserver: 514 931 6808: Upstairs Jazz Bar & Grill -1254, rue Mackay (40 $ + taxes)

TARA KANNANGARA

Avec son style inclassable qu’elle aime qualifier de groove-based indie jazz, la trompettiste-chanteuse Tara Kannangara fait sensation à Toronto. Elle débarque au Festival avec son premier album, Some version of the Truth, nommé aux Juno cette année dans la catégorie jazz vocal. 19 h : Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin - Angle De Bleury et René-Lévesque

JOE JACKSON

Signataire d’une poignée d’albums cultes, dont Night and Day, Body and Soul et Look Sharp, l’audacieux artiste britannique fait son entrée au Festival avec son nouvel album, Fast Forward. L’occasion de nous plonger dans son vaste répertoire aussi éclectique que savoureux. 20 h : Théâtre Maisonneuve - PdA - 175, rue Sainte-Catherine Ouest (74,75 $ à 84,75 $, taxes et frais inclus)

LORRAINE KLAASEN

Arrivée d’Afrique du Sud à la fin des années 70 (on pouvait l’entendre à l’époque au Bijou), Lorraine Klaasen sait comme personne préserver le son si distinctif de la Township Music, dans la plus pure tradition sud-africaine. Notre diva à la voix de cuivre charme comme toujours par son exubérance et son sens inné du spectacle. 20 h : Scène Turkish Airlines / CBC/Radio-Canada Esplanade, rue Clark

TROMBONE SHORTY & ORLEANS AVENUE

Première partie : BLAKDENIM

Il joue du trombone dans les fanfares depuis qu’il a 6 ans, est l’ancien cuivre de Lenny Kravitz, malaxe avec une énergie folle funk, rock, R&B et hip-hop et se révèle être une féroce bête de scène. Voici le kid de La Nouvelle-Orléans devenu le symbole de la relève, qui avec son supafunkrock jette le nouveau son du Mississippi. 20 h 30 : Métropolis - 59, rue Sainte-Catherine Est (42 $ à 54,60 $, taxes et frais inclus)

KOOL & THE GANG

Première partie : The Brooks

Plus de 70 millions d’albums vendus à travers le monde, 45 ans de musique et de groove irrésistible, 31 albums or et platine et 2 Grammy Awards… Quand LA formation la plus kool de l’histoire du funk débarque à la Place des Arts, c’est dur à battre en termes de party ! 20 h 30 : Salle Wilfrid-Pelletier - PdA - 175, rue Sainte-Catherine Ouest (73,75 $ à 93,75 $, taxes et frais inclus)

TAYLOR MCFERRIN

Fils du chanteur Bobby McFerrin, il a ingéré tout petit ce qu’il y avait de meilleur en soul, R&B, hip-hop, jazz, funk, techno, house et sait très bien depuis comment rapprocher sa musique de la future musique soul. Aussi à l’aise aux machines qu’au beatbox, il ouvre un nouveau monde aux possibilités infinies et nous présente son 1er album paru sous Brainfeeder. 21 h , L'Astral (Maison du Festival)- 305, rue Sainte-Catherine Ouest (28 $ à 30 $, taxes et frais inclus)

THE COMET IS COMING

Tout droit venu de l’espace, le trio britannique déambule dans un jazz cosmique et bariolé d’inspirations funk, afrobeat ou électroqui rappellent Sun Ra, Frank Zappa ou Jimi Hendrix. Ralenti par l’apesanteur ou à la vitesse lumière, un son vaste et ouvert comme l’univers. Bienvenue dans l’apocalyptic space-funk ! 22 h 30 : Gesù -1200, rue De Bleury (28 $ à 33,35 $, taxes et frais inclus)

image : worldofwonder.net