Magalie Pouillard, illustratrice pour Madame Dessine - Baron Mag

Magalie Pouillard, illustratrice pour Madame Dessine

« La productivité s’obtient aussi quand le cerveau peut s’évader, se recharger. On n’est pas obligé de « faire » pour produire. J’ai remarqué que ces moments, où je fais autre chose que travailler, me permettent par la suite d’être très productive. Ce sont ces moments de « rien » qui font tout. »
Author:
Publish date:
Social count:
7
image_00001.jpg

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?

Mon nom est Magalie, je suis une jeune illustratrice. Je suis arrivée à l’âge de 18 ans à Montréal dans le cadre de mes études. Diplômée en décembre dernier d’HEC Montréal, j’ai décidé de me lancer dans une aventure entrepreneuriale avec la création de ma marque de papeterie signée Madame Dessine (mon nom d’illustratrice). Cela faisait presque deux ans que je dessinais pour différents blogs et créateurs indépendants entre Montréal et Paris et j’avais envie de concrétiser cette activité avec un projet tangible.

Aujourd’hui, c’est à travers le concept d’ « organisation positive » que je lance une première petite collection pour l’été 2016, composée de carnets de voyage, de blocs-notes et autres éléments de papeterie. Celle-ci est entièrement fabriquée à Montréal par des artisans locaux.

Votre emploi actuel:

Actuellement, je suis auto-entrepreneure.

À la fin de mon bachelor à HEC Montréal, j’ai décidé, avant d’entamer une maitrise, de monter mon propre projet, celui-ci de la papeterie de madame dessine - meilleur stage de ma vie!

Dans quelle ville:

Montréal

image_00002.jpg

Un mot pour définir quel type de travailleuse vous êtes:

Une bordélique-organisée!

J’aime planifier et structurer mes tâches pour les journées, les semaines et les mois. En revanche, je suis parfois très brouillon en ce qui concerne le rangement et l’organisation détaillée de mes projets créatifs.

À quoi ressemble votre espace de bureau?

Pour le moment, mon espace de travail c’est ma chambre! Je n’ai pas encore de local ou d’atelier mais au fur et à mesure que mon projet avance je me dis que ce serait bien utile. Je passe également beaucoup de temps dans les cafés. Mon second espace de travail pourrait donc être le Café In Gamba (sur l’avenue Parc). J’adore leur café, leur déco et leur bonne humeur. Quand je dois travailler sur des tâches plus administratives je peux passer mes après-midi là bas. Les cafés donnent une belle dynamique au travail quand on monte un projet je trouve. On côtoie des gens sans forcément être obligé de leur parler (comme à des collègues). On peut observer, s’inspirer tranquillement. J’aime cette sensation de mouvement autour de moi tout en étant dans ma bulle (ce que je n’ai pas si je reste chez moi).

image_00003.jpg

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?

Ma tablette (iPad) et l’application Paper pour dessiner.

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?

Feist (pour travailler-danser-travailler-chanter) et Nouvelle vague (je m’imagine déjà à la plage cet été).

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?

Le matin, je fais une liste des choses à faire durant la journée. Je m’organise par thème suivant mes différentes activités. À chaque fois que je fais quelque chose je le barre. J’ai aussi pris l’habitude d’écrire, à la fin de la journée, ce que je fais en plus de ce qui est prévu pour me rendre compte de mon travail – sinon j’ai la fâcheuse tendance à me dire que « je n’en fais pas assez ». Je pense d’ailleurs à faire un carnet spécial, entre l’agenda et le carnet de notes, avec des listes « à faire » et des listes « ce que j’ai fait ». Je me laisse également des moments dans la journée ou dans la semaine où je ne prévois rien et suis mon instinct – pour être efficace en travaillant et mais aussi quand je me repose.

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité?

Durant mes études à HEC, je faisais beaucoup (trop) de choses en dehors des cours (associations, jobs etc.). J’ai alors perdu l’habitude du « rien faire ». Tout ce qui ne me semblait pas « productif » était écarté de mon emploi du temps. Prendre une journée off, deux heures pour lire un bon roman ou aller au cinéma me semblaient « improductif », donc non nécessaire. La productivité s’obtient aussi quand le cerveau peut s’évader, se recharger. On n’est pas obligé de « faire » pour produire. J’ai remarqué que ces moments, où je fais autre chose que travailler, me permettent par la suite d’être très productive. Ce sont ces moments de « rien » qui font tout.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné?

Tout s’apprend et s’obtient à force d’efforts et de persévérance (merci papa!).

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Demander conseil.

image_00004.jpg

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Depuis tout récemment, le matin, je me laisse une heure pour un petit rituel que j’ai découvert nommé: SAVERS. Je me lève, je médite (je reste juste assise sur mon lit quelques minutes le temps de décoller mes yeux, rien de très compliqué), je m’étire, j’écris (des choses auxquelles je pense dans l’immédiat presque comme de l’écriture automatique), je lis et je me rappelle mes objectifs du moment, ce pour quoi je me réveille ce matin. Avant, je me levais dix minutes avant de partir, enfilais un jean et engloutissais un café pour sauter dans le bus et commencer ma journée, un peu violent maintenant que j’y pense!

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer?

Finalement, à part ces deux indispensables (ordinateur et téléphone me permettent en fait d’assurer la communication de Madame Dessine) je ne suis pas une accro de gadgets électroniques. Je suis plutôt vieille école avec mes cahiers et carnets où je note tout. Depuis que j’ai dix ans je dessine, je colle et j’écris dans mes carnets, j'en ai pour tous les thèmes, tous les âges et la plupart du temps je les garde et aime les feuilleter longtemps après. C’est sans doute pour cela que je lance ma papeterie Madame Dessine! 

Madame Dessine | site web | facebook