Le chat, nouvelle mascotte urbaine à la mode ? - Baron Mag

Le chat, nouvelle mascotte urbaine à la mode ?

Author:
Publish date:
cat-view.png

Ce n’est pas la première fois que la place des animaux est évoquée dans ces colonnes : il existe un diptyque (cet article sur l’exode urbain animalier et l’interview d’un spécialiste) publié par Usbek & Rica d’un côté, et notre Top 5 des villes animalières dans la culture populaire de l’autre. Parfois l’on souhaite les chasser loin des murs de la ville, et parfois l’on recherche à tous prix à les garder pour adoucir les jungles de béton… Aujourd’hui, c’est la présence des chats – ces félins-câlins qui ont déjà colonisé Internet – que nous étudierons en tant qu’objets de city branding aux quatre coins du monde.

cat-street-view-07-1900x700_c.jpg

Cat Street View : la ville à portée de chats

La première initiative récente mêlant ces félins domestiques à l’attractivité d’un territoire concerne Onomichi, ville japonaise située dans la préfecture d’Hiroshima. 

Originale, la campagne lancée par cette agglomération en bord de mer s’appuie donc sur la grande communauté de neko (le chat, en japonais) qui peuple ses étroites ruelles. Pour la mettre en valeur, la commune a alors créé un dispositif inspiré par Google Street View en diffusant des images d’Onomichi “à hauteur de chats”, mis en scène comme un parcours urbain

url.jpg

Pour ne rien gâcher, la balade numérique s’accompagne de sons de la ville chaleureux plus vrais que nature. Testez cette chasse aux matous en ligne, vous n’aurez pas envie de repartir tant l’ambiance y est très douce. Lire la suite sur demainlaville.com