North Star Machines à Piastres: le barcade aux parfums du passé

Author:
Publish date:
NorthStar_MaryseBoyce_12_9710

Son ouverture a suscité beaucoup d'intérêt en début d'année, et l'enthousiasme ne s'essoufle pas depuis: le bar North Star Machines à Piastres, premier bar montréalais dédié aux machines à boules (ou pinball en bon français), offre une expérience unique pour qui y met les pieds. Rencontre avec la designer et co-propriétaire Marie-Lyne Tarabulsy pour une visite des lieux.

Quand on met les pieds au North Star, on pénètre dans un endroit possédant son propre espace-temps. L'ambiance sonore inimitable d'abord, avec les bruits des machines à boules ramenant immanquablement des effluves nostalgiques. Nos yeux passent de l'espace occupé par les huit machines d'époque (toutes tirées de la collection personnelle des propriétaires et dont la sélection sera en rotation), puis à tous ces détails qu'on se plait à découvrir en cours de soirée: le juke-box ne contient que des 45 tours, le photobooth fonctionne au film, la boule disco bouge à l'infime vitesse de 1/100 de rpm, « pour que tu questionnes ta propre tête », sans compter la projection au mur d'une boucle vidéo de 4h où tous les extraits sont les moments cinématographiques où apparaissent des machines à boules. « On essaie de rester dans un temps qu'on a peut-être perdu. » explique Marie-Lyne Tarabulsy.

Le North Star Machines à Piastres tient son nom d'une compagnie de machines à boules montréalaise, The North Star Coin Machine Co. C'est la seule compagnie québécoise à pouvoir se targuer d'avoir fabriqué des pinballs, entre 1947 et 1951, et les propriétaires trouvaient important d'honorer ce pan montréalais de l'histoire. Justin Evans, Adam Kiesler et Robert Baraké complètent le quatuor de propriétaires de l'établissement. Les deux premiers collectionnent les machines, alors que Robert Baraké répare et se passionne pour l'histoire des machines.

Pour l'ouverture officielle, les deux créations de The North Star Coin Machine Co., Richelieu et Sea Breeze, bijoux de design et très bien conservées, étaient mises à disposition des clients et ont attiré de nombreux fans, certains ayant même fait la route de Mississauga. Luc Tremblay, fils de Jacques Tremblay, l'un des deux frères qui avaient fondé ensemble la compagnie, était aussi présent pour partager ses anecdotes. Voyez nos photos à la fin de l'article.

La réaction du public est vraiment bonne et l'endroit compte déjà son lot de réguliers. « Ça vient rejoindre une nostalgie chez eux, et ils reviennent! » raconte la copropriétaire. Il faut dire que les proprios sont très impliqués dans la communauté pinball, et que les machines de collection sont particulièrement bien entretenues grâce à Baraké, que Tarabulsy qualifie de « maître de la réparation de machines à pinball. » Le secret? « Elles ne brisent pas régulièrement, mais il faut les entretenir régulièrement. Il faut les aimer, il faut les traiter avec amour. »


Crédit photo: North Star Machines à Piastres

North Star coin

Pour faire fonctionner les machines et le jukebox, des « piastres » North Star sont nécessaires. C'est la propriétaire qui signe le design de la pièce de monnaie, qu'elle a fait frapper à Mississauga.

Le design de l'établissement a été conçu par Justin Evans et Tarabulsy. Elle qui avait déjà conçu le feu-Il Motore, dont elle était également copropriétaire, pour « faciliter la vie des gens qui travaillaient-là le plus possible », se dit très satisfaite du North Star, qu'elle a davantage pensé comme une designer. Elle affectionne particulièrement l'enseigne originale de D. Gottlieb & Co qui trône au-dessus du bar, l'un des plus importants manufacturiers de pinballs situé à Chicago. D'autres idées sont toujours sur papier et seront implantées petit à petit, faute de temps et de budget.

Et parce que la thématique des machines à boules inspire l'équipe à tous les niveaux, des cocktails ont été créés sur mesure par la sommelière Julie Richard, qui s'est inspirée des machines et de leur époque respective pour chacun. Une très belle idée.

L'ouverture du North Star Machine à piastres a été un long processus, notamment en raison d'un vieux règlement de la ville, datant de la prohibition et interdisant la possession de plus de 2 machines à boules dans un établissement public. L'équipe a travaillé de concert avec l'arrondissement pour modifier ce règlement, et s'est finalement installé dans le local de l'ancien Korova pour ouvrir ses portes le 31 décembre dernier.

« Quand [Justin Evans, Adam Kiesler et Robert Baraké] m'ont approchée, je leur ai dit: it's never gonna work. » Très heureuse d'avoir eu tort, Marie-Lyne Tarabulsy se réjouit de la diversité d'âge que le bar attire: on y voit autant de gens de 20 ans que de 50 ans, et une ligue de femmes qui vient jouer aux machines tous les mardis soirs, les Ball Bustin' Bitches. D'autres barcades devraient donc voir le jour dans le futur à Montréal, suite au changement de règlement, mais une chose est sûre: l'enthousiasme pour les machines à boules est réel et le North Star Machine à piastres est là pour rester.

North Star Machines à Piastres
3908 St-Laurent, Montréal
site officiel | facebook


Crédit photos en-tête et galerie: Maryse Boyce

* Cet article a été modifié le 2 mars 2016 à 18h48 *