PxPixel
L'histoire de bureau d'Elizabeth Paul, designer de mode pour Pas de Chichi - Baron Mag

L'histoire de bureau d'Elizabeth Paul, designer de mode pour Pas de Chichi

Author:
Publish date:
header


Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Elizabeth Paul. Mon entreprise: Pas de Chichi, entreprise de vêtements prêt-à-Porter.

pasdechichi_1

Vous vous rappelez du « super » boxer qu’on a tous appris à coudre au secondaire?

Eh bien c’est après ce cours que j’ai eu ma première machine à coudre et je n’ai jamais arrêté.

J’ai fait ma technique au cégep Marie-Victorin en design de mode, ce qui m’a permis de me perfectionner à tous les niveaux. C’est aussi là que j’ai rencontré des filles ‘tripantes’ avec qui le projet Pas de Chichi est né. À l’époque, on se rencontrait les soirs dans mon 7 ½ à Saint-Henri pour tricoter, coudre et boire. Ensuite, la suite logique; on s’est trouvé un nom, créé un blog, organisé un défilé, trouvé des points de vente, on a écrit un article sur nous dans le Clin d’oeil, une entrevue à Radio-Canada et boum ! Nous étions vraiment bien parties.

Aujourd’hui, j’ai mon propre atelier-boutique qui se nomme Oui Manon. Une boutique où on y vend des articles conçus par des artisans québécois, dont mes créations de vêtements.

Votre emploi actuel:
Designer de mode et barista pour le café Oui Mais Non.

Dans quelle ville:
Montréal, plus précisément dans le quartier Villeray, au 62 Jarry Est ;).

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:
Acharnée

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?
Ma machine à coudre, mon ciseau électrique, Facebook, Pinterest, Gmail, Square, Instagram, Photoshop, Illustrator, Excel, Word, Netflix.

À quoi ressemble votre espace de bureau?
Table de coupe pour la conception des vêtements, planche à repasser, machines à coudre, le tout dans la boutique/café, Oui Manon/Oui Mais Non.

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?
La musique qui joue au café adjacent, parce que c’est bon. Autrement, sur repeat, ces temps-ci c’est l’album de Jungle & Chet Faker.

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
Ça va par période: si j'ai un contrat (une commande) je dois l'accomplir plus rapidement.

Autrement, je me fais des listes de ce que je dois accomplir dans le mois et une liste de ce que je peux accomplir dans une journée. De tout écrire sur papier m’aide réellement à organiser mes actions.

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité?
J'essaie de suivre ce modèle: Se faire un échéancier clair et précis. Un calendrier où chaque mois est collé sur le mur et sur lesquels il y est inscrit toutes les dates de tombée et les dates importantes (rendez-vous, entrevues, festivals ). Classifier les tâches à accomplir pour le mois et les mettre en ordre d'importance. Évaluer la charge de travail. Ensuite, se faire un échéancier par semaine permettant de bien voir quelle tâche à accomplir par journée. Alterner entre le travail cérébral et le travail physique: de cette manière on ne surchauffe pas notre cerveau. De plus, c'est moins redondant. Prévoir des courtes pauses dans notre échéancier et une pause pour manger :). Ne pas surcharger nos journées. Optimiser les périodes lors desquelles on est le plus productif cérébralement (matin, après-midi, soir).

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:
La minutie, le perfectionnement d'une idée, la création.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
"Dreams don’t work unless you do".

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Partir en vacances!!! Savoir m’arrêter, prendre un recul pour mieux revenir.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Début: Saluer mes collègues, prendre un café, regarder mes courriels. Fin de journée: J'ai pas vraiment de routine, toute autre activité qui me permet de décrocher!

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez vous pas vous passer?
Ma machine à coudre, c’est mon bébé. :)

facebook.com/pasdechichi.ca
cafeouimaisnon.com/laboutique
cafeouimaisnon.com

» Consulter les archives d’Histoires de bureau