PxPixel
Marilou Lyonnais A., artiste visuelle chez LOUM - Baron Mag

Marilou Lyonnais A., artiste visuelle chez LOUM

« Lâche pas la patate, surtout quand elle est chaude. »
Author:
Publish date:
LOUM_01.jpg

Qui êtes-vous et quel est votre parcours ? 

Je suis une humaine de 22 ans, étudiante à l’UQAM en arts visuels et médiatiques profil enseignement, musicienne et disquaire. J’ai complété un certificat en histoire de l’art avant de me lancer dans l’aventure de la pratique. Il était important pour moi de voir, de survoler, de comprendre, de connaitre avant de faire. J’ai donc pu apprivoiser les plus grands courants de l’histoire de l’art, passant du maniérisme au minimalisme. C’est à partir de ce survol que j’ai voulu inscrire ma pratique dans sa contemporanéité. 

19381_1582222222056898_3967686653709255868_n.jpg

J’ai toujours été guidée par la création sous toutes ses formes: musicale, littéraire, cinématographique et visuelle. Je m’intéresse surtout à la condition post-photographique, post-internet et à l’anti-art. La question du ludique et de l’humour sont aussi des thèmes majeurs dans mon travail. C’est par la musique que je crois avoir puisé mes plus grandes motivations à vouloir faire du visuel. J’ai débuté mon entrée sur la scène en 2013 avec mon ancien groupe Landisles, en tant que harpiste/ claviériste. Cette époque m'a permis de faire plusieurs rencontres qui aujourd’hui me motivent encore à poursuivre sur ma lancée créatrice. Le rapport entre musique et art est au cœur de ma démarche. J’adore travailler en collaboration: une de mes activités préférées est de faire des covers musicaux. Il s’agit d’un moment que j’affectionne particulièrement, puisque je peux allier mes deux passions. J’ai aussi eu la chance de coordonner plusieurs expositions; j’aime penser le concept d’expo comme un tout, comme une œuvre à part entière. J’aimerais pour le futur me prêter davantage à l’exercice de commissaire.

Votre emploi actuel: 

Je travaille présentement en tant que disquaire aux 33 tours, la boutique de vinyles sur Mont-Royal. C’est un emploi que j’adore, il n’y a pas meilleure ambiance de travail. Il s’agit d’une deuxième école pour moi, je suis très choyée. J’ai été disquaire à plusieurs reprises dans les dernières années, mais rien n’accote cette expérience. Chaque semaine, je découvre de petits trésors oubliés et des artworks de feu. Cet emploi est très complémentaire à mes études et à ma pratique. 

10408586_1534976836781437_8157536541196094696_n.jpg

Je travaille aussi à mon compte pour mon projet d’artiste visuelle LOUM. Je réalise des contrats de cover, de création d’identité visuelle et de services d’impression. Je vends aussi plusieurs de mes prints chez des particuliers. LOUM est aussi derrière l’organisation de plusieurs expos. La prochaine sera au Belgo, à la Galerie POPOP, du 28 mars au 4 avril. J’ai été aussi très heureuse d’apprendre cette semaine que je serai exposante pour la prochaine édition de Chromatic 2016. 

Dans quelle ville: 

J’habite et je suis originaire de Montréal.

12065980_1646978312247955_1818691883821080967_n.jpg

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes: 

Je crois que je suis une travailleuse passionnée. J’aime faire les choses, j’aime qu’elles soient bien faites avec beaucoup de minutie, d’ambition, d’amour et d’attention. Il m’arrive souvent de me perdre dans mon enthousiasme rêveur. C’est parfois un avantage, haha!

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?

Mon scanner, mon iPad, ma caméra, mon projecteur et Photoshop. J’ai un trip en ce moment: je scanne tout ce que je trouve, tout ce que je côtoie. J’aime aller puiser le sens des petites choses qui nous entourent. Le scan est un élément primordial de ma démarche post-photographique: comment pousser le concept de la photo plus loin, faire de la nouvelle photo qui n’en n’est pas en fait, qui est en fait en quelque sorte de la proto-photo. 

10906416_1535033043442483_7104462979579232070_n.jpg

À quoi ressemble votre espace de bureau? 

Il s’agit souvent d’un vrai fouillis, un capharnaüm. On y retrouve un cendrier très habité, de la ficelle, des bouts de fil de fer, du papier-bulle, de la pellicule plastique, des pinceaux, un gun à colle chaude, des tasses de café à moitié entamées... J’ai mon petit système de son jamais bien loin pour faire le ménage dans mes idées, et mon ordi, toujours à portée de la main. Mes bouquins d’histoire de l’art ne sont jamais bien loin aussi.

10933747_1595204554091998_72778770395790834_n.jpg

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?

J’écoute de tout, je suis une boulimique musicale. Je suis disquaire, cela va donc de soi. Ces temps-ci, j’écoute beaucoup la techno ambiante de Laurel Halo, Floating Points et de Leon Vynehall. J’adore aussi le groove minimal progressif de Jack J et la dark wave de Gary Numan. Un incontournable de mes playlists est Prince, je ne me lasserai sûrement jamais. Côté Québec, j’ai un p'tit coup de cœur pour la formation Men I Trust. Ils ont un délicieux mood lascif à la Sade que j’apprécie beaucoup. Et quand j’ai envie d’être dans une atmosphère intellectuelle, j’écoute Evening Star de Brian Eno et je relaxe.

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail? 

Je me fais une to do list et je bois un bon café, si j’ai du chocolat et un câlin ça va habituellement bien aussi. Se lever tôt, je crois aussi que c’est la clé des journées productives.

11200780_1595204570758663_7471015429617142875_n.jpg

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité? 

Il faut se flatter, c’est le plus important. C’est trop facile se taper sur la tête quand les choses ne vont pas comme on voudrait. Il faut valoriser l’auto-renforcement plutôt que la punition. 

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:

Je plie des sites internet.

12208251_1656218997990553_5467663360829234087_n.jpg

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné? 


Lâche pas la patate, surtout quand elle est chaude.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?

Ne pas regarder l’heure.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?

Je me lève, je bois du café. Je me couche, je bois du Bailey’s. 

facebook.com/LOUM