Histoire de bureau de Judith Jean-Germain, Designer de mode et fondatrice de la griffe Collection Chiff - Baron Mag

Histoire de bureau de Judith Jean-Germain, Designer de mode et fondatrice de la griffe Collection Chiff

Author:
Publish date:
Collection Chiff2_header

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Judith Jean-Germain, une jeune Québécoise de 30 ans (en fait je l’ai dans un mois et demi, je suis probablement la seule fille qui trouve plus simple de dire qu’elle a 30 avant de l’avoir!) Dès mon secondaire je voulais être designer de mode. J’ai étudié en design de mode au Campus Notre-Dame-De-Foy à Saint-Augustin. J’ai par la suite travaillé pour divers designers de la ville de Québec pour apprendre et voir comment fonctionne une petite entreprise en mode. J’ai par la suite fondé mon entreprise.

Votre emploi actuel:
Designer de mode, propriétaire et fondatrice de la griffe Collection Chiff depuis 2012. Je fais aussi des contrats de confection pour certains designers et de la couture pour des clients.

Dans quelle ville:
Québec

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:
Artiste. Il est dur de se définir par un seul mot, mais je dois dire que j’ai toutes les qualités et les défauts qui viennent avec le fait d’être artiste, donc je peux me définir plus comme tel que comme une entrepreneure.

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?
Je ne suis vraiment pas à jour côté techno, je dirais par manque de temps, mais au fond aussi par manque d’intérêt. Tout va trop vite, je n’ai pas le temps de tout savoir et connaître et c’est bien ainsi. Par contre sans votresite.ca pour faire moi même mon site internet, je n’en aurait probablement pas. Ce qui serait selon moi une grave erreur. Je fais au moins le minimum, site internet, Facebook, Instagram, et j’essaie encore de comprendre comment me faire un compte affaire Pinterest!!
Cependant, je suis vraiment accro à Google, j’y vais à tous les jours. Je fais des recherches de tous genres, des nouvelles idées, des textures, être à l’affût des tendances. Et pour ma vie personnelle aussi, j’adore faire des recherches, trouver une recette, chercher un mot. C’est comme une grosse bibliothèque mobile pour moi. Je suis aussi accro aux applications de musique.

Collection Chiff_1

À quoi ressemble votre espace de bureau?
Au classique atelier en bordel. Je travaille à la maison dans une petite pièce de mon appart. J’y ai aménagé mes machines le long du mur et devant la fenêtre (très essentiel). Les murs sont couverts de plusieurs tablettes remplies de matériels, de fils, de cartables de paperasse, de paniers de rangements, contenant d’autres matériels, peinture à tissu, vêtements taillés prêts à coudre, classé par tailles. J’ai ma table de coupe améliorée par mon conjoint et mon indispensable dérouleur à tissu, aussi élaboré par mon conjoint. Sans lui ce ne serait pas pareil! J’ai une grande garde-robe pour ranger les vêtements, les rouleaux de tissus, et tout ce qui peut trainer. J’ai un petit coin inspiration sur un mur avec des montages de découpures, et des toiles que j’ai faites, que je regarde de temps en temps en rêvassant.

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?
J’écoute un peu de tout, selon mon humeur et le moment de la journée, sauf du country, du punk, du métal et du jazz expérimental. J’écoute beaucoup de tout ce qui contient le mot d’indie dedans. Du rock et de l’alternatif selon mon humeur. J’adore aussi la musique qui bouge qui donne envie de danser, techno, latino etc., plus en début de soirée pour me motiver pour mon dernier sprint de travail. J’écoute aussi beaucoup de musique sur Songza.

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
Je n’ai pas d’agenda, je ne l’utilise pas quand j’en ai un. J’inscris mes rendez-vous importants sur le calendrier de mon cellulaire. Pour tout le reste, je fais une liste de choses à faire. Une pour le mois au complet, et des fois une pour les journées bien remplies, quand j’ai plusieurs choses à faire. Je dois effectuer le plus de tâches que j’ai inscrites, en commençant par les plus importantes. Dès fois je reporte les moins importantes ou les tâches les plus longues sur la page du mois suivant. Et oui, j’utilise les bons vieux cahier Canada pour écrire mes listes et plusieurs autres choses. J’aime tout écrire sur papier plutôt que sur support numérique. Ça me permet de tout trouver rapidement, sans devoir fouiner dans mon cell ou ouvrir mon ordinateur seulement pour une note, un numéro de téléphone, ou autre.

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité?
Dans mon cas (et surement plusieurs personnes sans qu’ils ne s’en rendent compte), la fatigue est le pire ennemi de la productivité! Quand on manque d’énergie, on est moins rapide, on a plus de pertes de mémoires, on est plus déprimé, on est moins motivé et on ne pense pas de la même façon! Une bonne nuit de sommeil, bien se reposer, bien se nourrir, bien s’hydrater, pas trop d’alcool, pas trop DE CAFÉ!!! ALLO!! 2 par jours c’est assez! (je n’en bois d’ailleurs jamais), pas de drogue, ne pas faire trop de 9 à tard!! Donc quand on dit un esprit sain sans un corps sain, ce n’est pas pour rien.

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:
Comme je travaille toute seule, je ne peux pas dire que je suis meilleure pour quoi que ce soit par rapport à d’autres. Je peux cependant dire que je suis probablement la meilleure pour tout faire et m’organiser avec les moyens que j’ai, les connaissances que j’ai, les talents et les pas de talents que j’ai!
Je fais la recherche des idées, des matières et des transformations, la création, les patrons, les prototypes, la confection, les transformations des tissus, la peinture, l’impression, la recherche des clients, le marketing, la gestion, la paperasse, le site internet, la boutique en ligne, la gestion du budget, la menuiserie aidée de mon amoureux! Etc, etc, etc.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
De ne pas avoir peur et de foncer. Être artiste, c’est presque toujours manquer d’assurance, douter de tout, de soi, avoir peur. Je dois constamment me le dire pour ne pas stagner, avancer et pouvoir avoir confiance en moi et mon travail.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Calculer le nombre de fois que vous vous interrompez de faire ce que vous faites pour aller voir votre cellulaire parce que vous avez eu une notification! Quand je suis occupée, j’essaie le plus possible de ne pas regarder mon cell, sauf si j’attends de quoi d’important pour mon travail, et encore souvent je me déconnecte de presque tout, et je vais voir uniquement quand je prends une pause, ou pendant mon temps de diner. Selon moi ça fait sauver beaucoup de temps. Ça nous fait aussi prendre conscience des priorités, on va voir que l’essentiel, et pour le superflu, on y va quand on a fini de travailler.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Je commence en essayant le plus possible de m’hydrater. Je déjeune, soit je me fais un smoothie avec pleins de fruits ou des céréales, ou du granola maison que je fais avec du lait d’amande. J’essaie le plus possible de poster de quoi sur ma page Facebook, au moins une fois par semaine; comme je disais, ce n’est pas ma force. Je regarde ma liste de choses à faire et fais le plus important. Ou je couds si j’ai des contrats de couture. Je termine ma journée en me disant qu’il est assez tard, donc je peux arrêter! Je vais courir aux deux-trois jours, ce qui me permet de me garder en forme, d’avoir de l’énergie et donc d’être productive et proactive. Par la suite je soupe avec mon amoureux, et on regarde la télévision, collés en amoureux.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?
Je ne pourrais pas me passer de mon lecteur mp3 quand je vais courir. Je ne pourrais pas non plus me passer de mon imprimante multifonctions. Vraiment pratique pour faire ma gestion, ma paperasse et autres. L’été mon atelier est aussi invivable sans ma petite tour à air climatisée! Comme mon atelier est petit, il devient vitre très chaud en période estivale.

facebook.com/Collection-Chiff
collectionchiff.com

» Consulter les archives d’Histoires de bureau