PxPixel
L'histoire de bureau d'Ariane Brunet-Juteau, fondatrice de Kiki Kumi - Baron Mag

L'histoire de bureau d'Ariane Brunet-Juteau, fondatrice de Kiki Kumi

Author:
Publish date:
Kiki Kumi portrait ariane brunet juteau_header

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Mon histoire avec le monde de la mode débute à 2000 mètres d’altitude dans l’Himalaya alors qu’à l’aube de mes 18 ans, j’y fais du bénévolat dans un atelier de confection de costume traditionnel tibétain. Une fois mon diplôme en mode obtenu, j’ai chevauché entre l’industrie de la mode et de nombreux voyages. Grande amoureuse de la Chine, je suis partis vivre à Pékin pendant presque trois ans ou j’ai travaillé pour l’un des plus gros détaillants de vêtement de Chine. Pékin est une ville surprenante que j’affectionne énormément, mais aujourd’hui tristement confronté à de
graves problèmes environnementaux.

Je reviens donc à Montréal dans le but de promouvoir le savoir-faire d’ici et avec l’idée de participer à mon industrie d’une façon qui soit plus locale, durable et engagée. En novembre 2014, je fonde Kiki Kumi une ligne d’accessoires écoluxueuse qui réutilise le denim de vieux jeans pour le transformer en désirable accessoires mode.

Votre emploi actuel:
Upcycleuse de denim pour Kiki Kumi

Dans quelle ville:
Montréal

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:
Pro-active

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?
Ma machine à café puis ma machine à coudre

À quoi ressemble votre espace de bureau?
Chaotique, j’habite dans un loft / appartement / bureau / atelier et mon chum est finissant en graphisme à l’UQAM, notre loft bouillonne de projet et d’expérimentation et il y a toujours quelque chose de louche qui se passe et/ou qui traîne quelque part.

Kiki Kumi atelier

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?
Ça dépend de ce que je fais. Le matin j’ai ma petite routine Milk & Bone, Lou Douillon, Christine and the Queens, saupoudrer d’un peu de Random Recipe. Aussi j’écoute en boucle depuis des mois le dernier album de Léonard Cohen et je ne me tanne pas. Dans la grosse production, j’aime les vieux succès qui me donne du rythme, Elvis, Johnny Cash, les Beatles et je me gâte même avec du Édith Piaf! Il y a aussi de ces moments où je ne choisis pas et j’endure la musique de mon chum…Run the Jewel… et compagnie…

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
Je planifie mes mois, mes semaines et mes journées en bloc et j’essaie de respecter le plan de match.

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité?
Prendre congé!

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:
Négocier des augmentations de salaire…oups je suis rendu à mon compte!?

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
Mon ancienne patronne ma défié d’être une designer qui voit les possibilités plutôt que les obstacles. Aujourd’hui c’est mon patois quotidien comme designer, mais aussi comme entrepreneur.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Prendre mon temps

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Début : Café…email
Fin : Bière …email

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?
C’est temps-ci je défais et coupe des vieux jeans toute la journée pour ma production des fêtes alors je dirais sans hésitation mon couteau rotatif électrique!

kikikumi.com