Carbonic Island, une station d’épuration en plein océan

Author:
Publish date:

C’est une utopie d’architecte, mais qui pourrait bien se concrétiser un jour. Avec ses cinq sphères et sa forme d’étoile de mer, Carbonic Island est le projet finaliste « coup de cœur » de la fondation Jacques Rougerie. Son concepteur, Adam Fernandez, architecte à l’Atelier COS, a imaginé une île flottante sur l’océan Arctique, dont la fonction serait similaire à celle des stations d’épurations terrestres. Sauf que, cette fois-ci, l’idée est de recycler le CO2 présent dans les océans pour le transformer en oxygène.

« J’ai appris à une conférence que l’on ne savait pas quoi faire du CO2 contenu dans les océans. A partir de là, mon projet est né » explique l’architecte. Le jeune homme se dit passionné par l’architecture verte et l’écologie. « Je ne pense pas qu’on puisse dissocier l’architecture et la nature. Le rôle de l’architecture, c’est finalement de rétablir le lien perdu avec cette dernière ».

Lire la suite sur  lemoniteur.fr