L'histoire de bureau de Julie Rousseau, artiste designer et enseignante - Baron Mag

L'histoire de bureau de Julie Rousseau, artiste designer et enseignante

Author:
Publish date:
julierousseau_face_header

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Née en France, Belge par mon père, je m’installe à Bruxelles après un Graduat en communication visuelle à Saint-Luc Tournai en graphisme illustration. 13 ans d’agence en tant que directrice artistique, graphiste et webdesigner s’ensuivent. 2010, je découvre l’enseignement supérieur. J’y transmets mon expérience en communication visuelle et me nourris de la fraîcheur et du dynamisme de mes étudiants, un « win win » passionnant qui m’inspire certainement ma nouvelle activité en tant que créatrice solo.

Votre emploi actuel:
Artiste designer et enseignante en supérieur en graphisme et publicité.

Dans quelle ville:
Bruxelles

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:
Rêveur

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?
Côté applications smartphone, je ne vois que la fonction photo que j’utilise quotidiennement, le reste n’est pas essentiel. Capturer les instants, les découvertes... une vraie addiction!
En ce qui concerne les logiciels: Illustrator, Photoshop et InDesign... mes indispensables.

À quoi ressemble votre espace de bureau?
Un appart-atelier en pleine ville et une chaumière-atelier à la campagne. 2 ambiances, 2 lieux d’inspiration. J’aime travailler dans des espaces de vie entourée de mes enfants et de mon homme. Je change de bureau et envahis l’espace selon mes envies et besoins. Je travaille sur table, au sol, sur les murs… Pas d’espace délimité, je me rapproche du soleil la journée et du feu de bois le soir.

%0AJulie Rousseau

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?
De tout. La musique rythme mon travail, je l’aime plutôt énergique et pétillante pour la réalisation; douce et aérienne pour la conception. En cours, la musique est aussi très importante, elle me permet d’apporter à mes ateliers une ambiance plus propice à la création et ainsi stimuler mes étudiants.

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
C’est curieux, car j’ai instinctivement envie de rire et de répondre que je suis totalement désorganisée mais finalement en y réfléchissant… J’ai toujours des demandes qui se cumulent et des bouts de projets qui trainent partout, mais pour chacun d’eux je sais exactement quoi faire, comment et pour quand. Je ne découpe pas vraiment mes journées et mes soirées par tâches mais plutôt par projets.
Je travaille beaucoup le soir et la nuit, je suis plus concentrée et productive. La journée est consacrée à mes cours ou aux rendez-vous.

Quels trucs donneriez-vous pour améliorer la productivité?
Je suis seule sur mes projets en tant que créatrice, tout ce que je peux dire c’est qu’en ce qui me concerne, travailler la nuit et par rush est très productif.

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:
Pour rien. Je suis juste moi, avec mes différences.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
« Grands, Moyens, Petits » Y. Carlier / Saint Luc Tournai, 3 mots que mon prof de graphisme me répétait sans cesse. Une des précieuses clés de la dynamique et de l’équilibre des formes. Je l’utilise tous les jours et l’applique dans tout, c’est magique!

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Le prendre? ;) Il m’en manque tellement pour tout…

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Réveil 06h30.. 06h45... naaaan il est déjà 7h suis en retard en cours!!!
Coucher 02h00 plein de nouvelles idées en tête… zut je vais oublier, il faut que je note!

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez vous pas vous passer?
Mes mains et ma tête! Je ne suis pas trop gadgets, en tout cas rien dont je ne puisse me passer. Certains outils sont pratiques comme mon smartphone pour l’agenda, les photos, le GPS et bien évidemment pour rester en contact avec mes proches essentiellement. Je serais un peu perdue sans, mais l'oublierais très vite.

julierousseau.be

Crédit photo bureau: Gerladine Dardenne 

» Consulter les archives d’Histoires de bureau