L'histoire de bureau d'Eve Vaucheret, fondatrice du Studio Porcepolis

Author:
Publish date:
eve_summer14_full-012B_header

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Je m'appelle Eve Vaucheret, j'ai 30 ans. Je suis diplômée d'un Master en Arts Visuels et de l'Espace en spécialisation céramique. Dès la fin de mon master, je savais que je voulais ouvrir un studio de porcelaine, et j'ai tout de suite embrayé sur des études en gestion d'entreprise pour ouvrir ma boite. Je voulais créer un studio urbain où l'accent serait mis sur la porcelaine plutôt que sur mon travail d'artiste.

C'est ainsi que PORCEPOLIS a vu le jour il y a quatre ans, et accueille depuis des artistes et designers en résidence, propose des cours et des stages, des collaboration artistiques... et tout tourne autour de la porcelaine.

Je suis aussi enseignante ponctuelle, en céramique, dans des écoles d'arts.

Votre emploi actuel:
Artiste porcelainiste, fondatrice/administratrice/coordinatrice du studio PORCEPOLIS, professeur de céramique.

Dans quelle ville:
Bruxelles, Belgique.

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:
Professionnelle.

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?
Gmail (je communique essentiellement par e-mail), Worpress, Facebook pour la diffusion, Excel pour l'organisation, et Spotify pour l'ambiance musicale!

Studio Porcepolis_1

À quoi ressemble votre espace de bureau?
C'est un atelier polyvalent de 50m². Il y a au centre 5 tables de travail formant un grand îlot, et plein d'étagères. Comme l'espace est assez réduit pour héberger tout ce que nous y organisons, tout est super organisé.

C'est un ancien garage aménagé, nous avons donc une grande porte de garage, vitrée, que nous ouvrons lorsqu'il fait beau. Comme le studio donne sur un petit jardin, on a presque l'impression de travailler dehors! Mais c'est très bien chauffé et on n'y a jamais froid.

Le studio se trouve dans un centre d'entreprises, 'La Lustrerie', qui est une ancienne usine aménagée en espaces de travail. Nous avons une cuisine commune, un salon, un accueil...

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?
Plutôt de l'électro: Austra, Fever Ray, Daft Punk... et de la musique d'ambiance pendant les cours.

Avez­-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
L'organisation et moi, ça ne fait qu'un! Je sais que le cerveau est plus réceptif le matin, et créatif l'après-midi. Je consacre donc mes matinées aux tâches administratives, aux recherches, à répondre aux e-mails, etc. Et l'après-midi, je crée et/ou je donne cours.

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité?
On a tendance à s'oublier quand on fait un travail qu'on aime, mais pensez à faire des pauses pour manger et vous reposer. On travaille plus efficacement quand on a les batteries rechargées.

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour :
L'organisation.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
Etre généreux. Aider votre entourage professionnel permet de créer un bon réseau et contribue à créer une atmosphère positive et de confiance.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Faires des 'To do list'.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Café, manger, lire les e-mails/faire de la paperasse, partir au studio, répondre aux e-mails, manger, café, créer, café, ranger, café, rentrer, manger, dodo.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?
Mes fours céramiques - même si je ne sais pas si on peut appeler ça des 'gadgets' - et mon abonnement aux transports en commun.

porcepolis.be
facebook.com/porcepolis
» Consulter les archives d’Histoires de bureau