L'histoire de bureau de Mélanie Laviolette, designer graphique chez Sid Lee

Author:
Publish date:
image1_melanielaviolette_header

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Mon nom est Mélanie Laviolette, j’ai 26 ans et je suis (tout nouvellement) designer graphique. Après avoir fait une technique en graphisme et un baccalauréat par cumul de certificats en publicité, communication appliquée et rédaction à l’Université de Montréal, je me suis inscrite au baccalauréat en design graphique à l’UQÀM. À la fin de mes études en design, en mai dernier, j’ai eu l’opportunité de faire un stage de 3 mois dans une agence créative du nom de Sid Lee. J’y suis officiellement employée depuis le début du mois de septembre.

Votre emploi actuel:
Designer graphique chez Sid Lee

Dans quelle ville:
Montréal

Un mot pour définir quel type de travailleur vous êtes:
Persévérante

Quels outils sont essentiels à votre vie (app, logiciel)?
Mon iPhone, mon MacBook Pro, mon appareil-photo argentique et mon sac à dos Matt & Nat, dans lequel je mets tout, sont les outils qui sont assez essentiels à ma vie présentement. Petite mention spéciale pour Instagram, mon app préférée!

image2_melanielaviolette

À quoi ressemble votre espace de bureau?
Puisqu’en agence nous travaillons en équipe, nous sommes dans une belle grande pièce bien éclairée où nous travaillons tous ensemble. Pour ce qui est de mon propre bureau, j’essaie le plus possible de le garder organisé. Dès que je sens qu’il y a trop de choses qui traînent autour, j’épure et je réorganise le tout. En gros, je n’aime pas travailler dans le désordre.

Qu’écoutez-vous comme musique en travaillant?
N’importe quelle musique instrumentale/acoustique que je ne connais pas. Ça me permet d’être super concentrée puisque je n’y porte aucune attention, ça me détend et je rentre dans ma bulle.

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
Le soir avant de partir du bureau, j’écris les tâches que je dois faire le lendemain. Peu importe si la liste est courte ou longue, ça me libère l’esprit et je rentre plus zen à la maison.

Quels trucs donneriez vous pour améliorer la productivité?
S’y mettre sans tarder! En début de projet, pour bien m’imprégner de mon mandat, pour moi l’équation parfaite pour être productive rapidement est:
Recherche (beaucoup de recherche) + Inspiration + Moodboard

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour
C’est une question difficile à répondre parce que mes collègues sont très doués, mais pour quelqu’un qui travaille du côté de la création, je suis probablement plus organisée que la moyenne.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
Étant jeune, mon père, homme très travaillant et entrepreneur, m’a inculqué que lorsque tu veux quelque chose, tu dois travailler fort pour l’atteindre. En principe, le fait de croire en cette façon de penser et en l’appliquant dans la vie en général, c’est très rare que ça ne paie pas au bout du compte.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Quand je suis dans une bonne lancée créative, je limite les pauses et les distractions. Dans ces cas-là, que ce soit pendant ma journée de travail régulière ou le soir ou même pendant la fin de semaine, je préfère donner le plus possible de mon temps et de mon énergie sur le projet. Ce sont ces moments-là qui compensent pour ceux où l’inspiration est un peu moins présente et dans lesquels on sent qu’on perd notre temps. Donc, pour l’instant, lorsque ces situations d’inspiration arrivent, je vis très bien avec le fait de travailler un peu n’importe où et n’importe quand.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Que ce soit le matin ou le soir, ma routine est pratiquement identique. Comme probablement beaucoup de gens, je parcours mes réseaux sociaux et je lis rapidement LaPresse sur mon iPhone. J’ai une weird obsession pour la météo alors je termine souvent avec MétéoMédia pour voir la météo du lendemain et/ou de la journée même.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez-vous pas vous passer?
Ma voiture (si on peut appeler ça un gadget!). D’avoir cette liberté d’aller loin, de sortir de la ville pour me ressourcer et pour explorer, c’est sûr que je ne pourrais m’en passer!

melanielaviolette.com


» Consulter les archives d’Histoires de bureau