Fantôme Records, une nouvelle division libertine pour Simone Records - Baron Mag

Fantôme Records, une nouvelle division libertine pour Simone Records

Author:
Publish date:

Lundi matin, on apprenait la naissance d'une nouvelle étiquette de disques dans le paysage montréalais: Fantôme Records. Division libertine de Simone Records, elle flirtera avec les genres musicaux laissés de côté par sa grande soeur, spécialisée en folk et rock sensible, notamment avec Louis-Jean Cormier et Marie-Pier Arthur. On a eu le fondateur Sandy Boutin au bout du fil pour en savoir plus.

Un fantôme, c'est « quelque chose qu'on a en arrière de la tête, qui est là, qui plane. » Et pour Boutin, amateur de genres musicaux éclatés (le Festival de musique émergente le prouve), l'envie de travailler sur des projets hors de sa zone de spécialité le travaillait depuis un moment. « Je trouve qu'à posteriori, alors que le choix [du nom] a pas été fait avec un raisonnement aussi logique, c'est un peu ça. »

La nouvelle étiquette permet de « se risquer, se décider à dire qu'on est capable de travailler autre chose que du folk et du rock. » Alors que Simone gardera sa cohérence stylistique, Fantôme défrichera d'autres territoires tout en bénéficiant de la même équipe et des acquis de sa grande soeur: « Ça reste la même compagnie, mais c'est juste une façon de les mettre en marché différente » résume-t-il. « On a développé une expertise et on va essayer de la mettre à profit avec d'autres styles musicaux. »

La première sortie de Fantôme Records n'est pas banale: un album double du groupe Le Matos, comprenant la trame sonore du film Turbo Kid, « aux antipodes de ce qu'on fait jusqu'à maintenant ». Attention toutefois de ne pas succomber aux conclusions trop hâtives: Fantôme « n'est pas un label électro: on va avec quelque chose de différent, ça ne veut pas dire que tout va nécessairement être électro non plus. » Il ne s'agit pas non plus d'une division linguistique - comme dans le cas Dare To Care/Grosse Boîte, mais bien stylistique.

Des discussions sont en cours avec d'autres artistes pour la suite. On vous conseille de garder le spectre flotter dans votre champ de vision périphérique: Fantôme Records risque de nous surprendre encore.

Fantôme Records
site officiel | facebook

Le Matos
19 novembre au Newspeak (M pour Montréal)
Détails ici.
Lancement de l'album Chronicles of the wasteland / Turbo Kid Original motion picture soundtrack
le 9 décembre au Centre Phi
Tous les détails ici.