Les Others, un magazine à déguster du bout des doigts.

Author:
Publish date:
Processed with VSCOcam with a6 preset

«

Notre envie est de proposer au lecteur de découvrir le monde à travers les yeux de personnalités très singulières et toutes différentes

», explique Thomas Firh, fondateur du magazine bilingue (français et anglais) nous venant de la France Les Others. Pendant plus de deux ans, l'équipe du magazine a nourri le site 

www.lesothers.com

 avec du contenu sur le voyage, la gastronomie et le

lifestyle

. Ces histoires quotidiennes, avec des photos et illustrations, ont donné naissance à une communauté internationale et un désir de créer un objet tangible. Entrevue avec l'équipe de Les Others.

Quelle est l’histoire derrière votre magazine? 

On est né sur le web en 2012 en tant que blog de culture généraliste. Au fil du temps, nous avons précisé notre ligne éditoriale pour nous rapprocher de ce que nous aimons vraiment, c'est-à-dire les voyages, les découvertes culturelles et culinaires qui en découlent, l'univers de la photo et tout ce qui touche de près ou de loin à l'

outdoor

. Désormais, nos rubriques-phares présentent de longues histoires originales accompagnées de photographies, des formats qui ne sont pas toujours adaptés au web, où le

snacking content

règne en maître. Nous voulions donc leur offrir un meilleur support. Fin 2014, on a lancé une

campagne de crowdfunding

pour tester notre idée et trouver des financements, avec succès. Dès le premier jour, nous avions récolté plus de la moitié de la somme. On s'est senti soutenu donc on s'est donc lancé à fond.

Comment décririez-vous votre ligne éditoriale?


Notre envie est de proposer au lecteur de découvrir le monde à travers les yeux de personnalités très singulières et toutes différentes, de venir chez nous prendre une bonne dose d'inspiration, que ce soit sur ordinateur ou d'une page à l'autre de notre magazine, de s'évader, qu'il soit chez lui en ville, dans le métro ou sur le chemin du boulot...

Pourquoi avoir choisi le média imprimé?


Comme je l'ai évoqué plus haut, on voulait offrir aux histoires que nous envoient nos contributeurs le support qu'elles méritent. Nous voulions qu'elles restent, qu'elles s'inscrivent dans le temps. Il a aussi un côté sentimental: le toucher, l'odeur de l'encre sur les pages. On a réfléchi longuement aux grammages du papier et autres méthodes d'impression pour que le rendu soit de qualité, pour en faire un bel objet. Quand le magazine est sur ta table basse, ça devient concret!

Les Others, un magazine à déguster du bout des doigts.

Quelle est la réaction du public?


L'engouement suscité par notre campagne de

crowdfunding

n'a pas faibli depuis.

La soirée de lancement

du premier volume, le 23 avril 2015 chez Centre Commercial - un concept-store parisien - était incroyable. Nous n'avions communiqué qu'une petite semaine à l'avance et pourtant des centaines de personnes se sont déplacées, il y avait des gens partout, la rue était bouchée. Notre communauté est très fidèle et nous a permis ce jour là d'organiser l'une des plus grosses, voire la plus grosse, soirées de l'enseigne. Aujourd'hui, quatre mois après sa sortie, nous avons vendu la quasi-totalité des 2 000 exemplaires imprimés. On peut dire que le public est enthousiaste même si c'est encore confidentiel: on ne parle que de petits volumes, tout reste à faire.

Quelle est votre stratégie de vente et de croissance? Publicité ou co-branding?


Nous n'avons pas de stratégie de vente spéciale. Pour le moment, nous utilisons les réseaux classiques: la vente en ligne, la distribution dans les boutiques que l'on aime, dans des bookstores spécifiques. Notre stratégie de croissance n'est pas figée non plus, le marché de la presse est compliqué, on avance à tâtons en se préparant à toutes les éventualités. Le seul point qui nous semble évident est de travailler toujours dur pour que chaque numéro soit mieux que le précédent.

Quels sont vos projets à venir?


On a beaucoup de projets en cours, que ce soit des événements, la refonte du site, des collaborations avec des marques et des artistes... Mais tout ça n'est pour le moment qu'à l'état de projet car pour le moment, nous voulons vraiment concentrer nos efforts sur la publication de notre deuxième volume, prévu pour octobre 2015.

sit :

lesothers.com


facebook: 

facebook.com/LesOthers


instagram: 

instagram.com/lesothers/