RDV Média d'Infopresse: la viralité et la valeur du contenu à l'honneur

Author:
Publish date:

Après une célébration mémorable pour ses 30 ans, Infopresse a remis ça rapidement avec le RDV Média hier au Palais des congrès. Sous le thème Créativité et technologie, conférences d'inspiration et histoires de cas se sont succédées devant les nombreux professionnels de l'industrie venus autant pour le contenu de la journée que pour ses opportunités de réseautage.

La journée a débuté en force avec la conférence d'Annie Colbert, de Mashable, qui abordait la viralité du contenu web. Le moment fort de la journée, la dame ayant trouvé un heureux équilibre entre vidéos rigolos et contenu plus sérieux, appuyant dans la pratique son propos: le ton est important, et c'est en jouant avec notre contenu que les gens auront envie de partager celui-ci.

Voici quelques citations-clé de sa conférence (en traduction libre de l'anglais)
- « Mon travail est d'être au centre de la conversation sur internet ».
- « Pour parler le langage d'internet, il faut maîtriser à la fois l'emballage et la distribution, en plus de constamment apprendre et s'ajuster. »
- « Il y a un potentiel de contenu partout, l'important c'est d'être à l'écoute. »
- À propos du contenu qui est repris un peu partout par tout le monde: « Votre travail est de le rendre plus beau que tous les autres. »
- Pour tout type de contenu: « Contrairement à un party, vous voulez arrivez tôt », pour pouvoir profiter au maximum de « l'effet boule de neige facebook ».
- « Ayez du plaisir avec les données, elles sont magiques: elles sont la science. »
- « Il faut penser à rendre son contenu viral avant même de le créer. Sinon, il est déjà trop tard. »
- « Si vous voulez atteindre les milléniaux et n'avez toujours pas de stratégie snapchat, il est temps de s'y mettre. »
- « Surfez sur la vague des sentiments », un élément qui sera repris en conférence de clôture par Sara Critchfield d'Upworthy, et qui insistera sur l'importance d'intégrer les émotions à nos contenus pour rejoindre un maximum d'audience.

Colbert a également noté l'importance de s'entourer d'une équipe diversifiée, puisqu'il est beaucoup plus facile de s'adresser à une communauté en ayant déjà un pied dedans.

Paul Chénier, de la compagnie Rovio à New York, a présenté l'étude de cas Angry Birds. Il a souligné l'importance du consentement dans l'intégration des publicités. Si les gens se sentent obligés, ils se détourneront du contenu. Si la publicité est bien intégrée, alors l'auditoire ne se sent pas floué.

Elizabeth Plank, de Mic.com, a attaqué sa conférence avec un enthousiasme débordant avant d'animer une table ronde avec Patrick White du Huffington Post, Mario Toussaint de la Banque du développement du Canada, et Luc Tremblay de La Presse. Au lendemain de l'annonce de la cessation des activités papier du quotidien en semaine dès le 1er janvier 2016, le momentum n'aurait pas pu être mieux choisi. Peu de détails ont été ajoutés à l'annonce, mais comme la discussion tournait autour des nouvelles approches nécessaires aux nouveaux médias, il s'agissait là d'une belle démonstration.

Pour Toussaint, face aux possibilités croissantes de diffuser son contenu, l'objectif d'affaires doit être clair: doit-on simplement faire voir son produit le plus possible, ou est-ce important d'amener ses lecteurs sur sa propre plateforme afin d'avoir des meilleurs chiffres pour les annonceurs? La stratégie de diffusion du contenu (sur facebook seulement, ou un lien sur facebook vers notre site?) sera adoptée en conséquence.

Il a également été discuté de la valeur donnée au contenu, et d'à quel point le calcul de celle-ci est en constante mouvance. À titre d'exemple, pour le Huffington Post, c'est présentement le nombre de visionnements du contenu vidéo qui prime, alors qu'il y a deux ans à peine, c'était le nombre de pages vues qui trônait au sommet de l'importance. Cela rejoint ce qu'Elizabeth Plank annonçait plus tôt dans sa conférence, à savoir que d'ici 2018, la vidéo devrait représenter 84% du trafic internet. Un chiffre énorme.

La publicité native, ou marketing de contenu, devenue incontournable, a bien entendu été abordée. Selon Patrick White, elle ne va pas à l'encontre du journalisme, au contraire: c'est elle qui permettra de sauver des emplois. Qu'en pensez-vous?

Une nouveauté cette édition, le Think Tank sur Engager la relève en média, qui avait lieu toute la journée en marge des conférences et dont les conclusions ont été présentées en fin de journée. Bien que les discussions ont semblé poussées, les conclusions se sont pour la plupart avérées convenues et peu innovantes. Une formule à peaufiner, mais qui demeure intéressante.

» Pour tout savoir sur les prochaines conférences d'Infopresse.