L'histoire de bureau de Felipe Elioenay, designer graphique et directeur artistique chez Tuxedo - Baron Mag

L'histoire de bureau de Felipe Elioenay, designer graphique et directeur artistique chez Tuxedo

Author:
Publish date:
Profile_header

Qui es-tu et quel est ton parcours?
Je m’appelle Felipe Elioenay, je suis Designer graphique / Directeur artistique et je viens de São Paulo au Brésil.

Ton emploi actuel:
Je suis Directeur artistique numérique chez TUXEDO.

Dans quelle ville:
Après plus de 7 ans à travailler dans les plus grandes agences du Brésil et de l’Ukraine, j’ai finalement atterri à Montréal l’été dernier, une ville dans laquelle j’avais toujours rêvé d’habiter.

Un mot pour définir quel type de travailleur tu es:
Ça va sonner cliché, mais je dirais «passionné».

À quoi ressemble ton espace de bureau?
Blanc, avec quelques taches de couleur, du bois brut, un cactus ou deux et une table de ping-pong... Nous avons emménagé dans nos nouveaux locaux l’automne dernier et cet espace est à la fois inspirant et convivial. Nous avons notre propre studio photo sur place et une grande salle à manger où on peut s’asseoir tous ensemble sur l’heure du lunch.

Quels outils sont essentiels à ta vie (app, logiciel, etc.)?
Principalement, je travaille sur Adobe Photoshop et Illustrator, c’est mon gagne-pain. J’ai toujours quelques fenêtres d’inspiration ouvertes à quelque part sur mon écran, que ce soit Behance, un blog de design ou de technologie quelconque, un cours Skillshare ou encore une vidéo sur Youtube / Vimeo. Je suis en grande partie autodidacte, donc j’aime enrichir mes connaissances avec de nouvelles techniques et tendances en design et en web. Je crois qu’un bon designer ne doit jamais cesser d’apprendre et doit se tenir au courant de ce qui se passe dans l’industrie, que ce soit les tendances ou les nouveaux joueurs à surveiller. C’est une question de passion, de survie. Aussi, un ou deux livres sur le coin de la table ne sont jamais de trop! Pour garder le fil de mes tâches et de mes sources, j’utilise Wunderlist et Evernote pour Mac.

Workspace_web

Qu’écoutes-tu comme musique en travaillant?
J’ai des goûts plutôt éclectiques, ça passe du métal progressif à l’instrumental contemporain indépendant avec des artistes comme Olafür Árnalds. J’ai une obsession pour les artistes islandais!

As-tu une façon d’organiser tes journées pour optimiser ton travail?
Je m’assure de prendre beaucoup de notes; ça m’aide à bien comprendre le travail à accomplir et à prévoir les étapes par rapport aux délais de livraison.

Quels trucs donnerais-tu pour améliorer la productivité?
Faites des listes de tâches; ça va changer votre vie.

Tu es meilleur que tes collègues de travail pour:
Je ne sais pas si le mot « meilleur » s’applique, je crois plutôt que c’est ce qui me différentie de mes collègues. Chez TUXEDO, ce qui me distingue c’est probablement ma passion pour le design web et les technologies (je suis d’ailleurs en train d’apprendre, lentement mais sûrement, à programmer des sites web...). Je suis aussi ce qu’on pourrait appeler un « geek des références », j’ai des signets et des notes Evernotes partout!

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné?
Les projets personnels sont très importants.

Quel est ton meilleur truc pour sauver du temps?
Essayez de trouver une bonne piste de concept avant même d’allumer votre ordinateur. Ça évite de se perdre dans 1001 directions.

Quelle est ta routine de fin et de début de journée?
30 minutes après avoir éteint mon alarme (3 fois...), je me rends au centre-ville à vélo. 11 minutes plus tard, j’arrive au bureau, je me fait un latte (je m’entraîne pour pouvoir dire une jour «Il faut que tu essaies l’un de mes lattes!»), je lis mes courriels et passe au travers de mes notifications Behance, puis je me mets au boulot. Religieusement, à midi, je mange avec mes collègues, suivi d’un autre excellent latté, évidemment. Au cours de l’après-midi, je termine ce que j’ai à faire et j’essaie de remplir ma feuille de temps pour faire plaisir au département de comptabilité (parce qu’ils me font plaisir aux deux semaines, eux aussi...). À 17:30, je reprends mon vélo Peugeot et je remonte les côtes vers mon appartement. Le soir, je m’amuse sur ma guitare électrique (ma deuxième passion, j’en joue depuis l’âge de 9 ans), je vais au parc avec mon skateboard (ma troisième passion...) ou je travaille sur des projets personnels. Vers 22h00, mon cerveau commence à vouloir dormir, je vieillis...

Mis à part ton ordinateur et ton téléphone, de quel gadget ne peux-tu pas te passer?
À part ma tablette graphique (sans laquelle je suis totalement inutile), je suis plutôt vieux jeu: deux ou trois cahier Field Notes, des crayons et une pile de feuilles blanches. Mes écouteurs ne me quittent jamais, j’ai besoin de musique pour travailler.

Agence Tuxedo | Portfolio de Felipe Elioenay

» Consulter les archives d’Histoires de bureau