« Les gnocchis. C’est facile à faire, ça look et c’est teeeeeellement bon.» Tommy Bélisle de Choses sauvages

Author:
Publish date:
Social count:
0

C’est avec la maison de disques numérique Sainte Cécile que la formation Choses sauvages lance son nouvel EP. Intitulé Japanese Jazz, le mini-album contient quatre chansons dans une thématique disco alternative. C’est Tommy Bélisle qui s’est empressé de répondre à notre questionnaire bouffe!

Quelle est ta relation avec la nourriture? Aimes-tu faire des recettes?
Je suis pas mal toujours sur la go, alors on va se le dire, je mange souvent au resto. Sinon quand je me fais à manger seul à la maison, c’est assez molo. Bouffe d’étudiant dans une cuisine laide et trop petite d’étudiant, mettons. Mais quand on se donne la peine entre amis, on peut te faire des méchantes belles pépites.

Qu'est-ce que tu écoutes comme musique lorsque tu cuisines, quel genre de musique t'inspire le plus?
Chanter en cuisinant c’est la vie. Alors je me mets des trucs super sentis comme les chansons les plus cheesy de Michael Jackson ou des Beach Boys. Si je pouvais, j’aurais une machine à karaoké avec toutes les meilleures de Marjo dans ma cuisine.

Quelle est la première recette que tu as appris à faire? Peux-tu nous l’expliquer?
Je suis parti en appartement avec Félix (de Choses Sauvages) très jeune, pas de travail et avec juste assez pour payer mon premier loyer. Alors, mes parents n’étaient pas super confiants et on dirait que ça leur faisait plaisir de saboter mes premiers moments d’autonomie. Donc ma mère m’a donné un sac plein de nouilles ramen, de v8 et de tranches de fromage Singles pour me faire du bon spaghetti gratiné :D. Vous essayerez, c’est dégueulasse !

Quels sont les aliments dont tu ne pourrais jamais te passer et pourquoi?
Café et grilled cheese à la confiture et aux noix de Grenoble: j’suis juste accro si j’arrête je meurs, oups.

Qu’aimes-tu le plus cuisiner pour ta petite famille/tes amis ou pour impressionner?
Les gnocchis. C’est facile à faire, ça look et c’est teeeeeellement bon.

Quel est le pire repas que l’on t’ait servi?
Toute la bouffe de la pataterie à côté de chez Marc-Antoine (de CS également). On est allés parce que les photos dans la vitrine étaient tellement dégueulasses que ça ne se pouvait pas que ce soit aussi horrible. On était comme certains d’être agréablement surpris parce que les attentes étaient à -1000. Finalement, sur une échelle de 1 à 10, c’était vraiment vomi.

Je viens manger chez toi ce soir, que vas-tu me servir? Comment vas-tu le préparer?
On va trouver une belle recette sur le site de Ricardo et après c’est Recettes Pompettes style.

Qu'est-ce que tu vas mettre comme musique pour faire l’ambiance?
Le nouvel album de Foreign Diplomats qui s’en vient bientôt et que j’ai la chance d’avoir avant le temps. C’est senti, sexy, ça rentre au poste… c’est vraiment fou.

Si je t’invite à souper, qu’est-ce que je devrais cuisiner pour t’impressionner et gagner des points?
Du poulet au beurre. J’ai essayé toutes les recettes, acheté toutes les sauces et il n’y a rien qui accote la sauce des vrais restaurants indiens. Même qu’il y a beaucoup d’Indiens où je travaille, ils savent tous comment le faire, mais personne ne veut donner sa recette. D’après moi ça prend du sang d’enfants ou quelque chose de louche comme ça. J’ai hâte d’essayer le vôtre.