Portrait - Jessica Beauplat est « les yeux de la ville » de Montréal

Author:
Publish date:
11061190_1555145894736418_3488017256943640676_o

« Bell Local désire collaborer avec vous. Notre but est de vous aider à créer et à partager vos histoires locales ». Voici ce qu'il a suffi à Jessica Beauplat, présentatrice télé en herbe, pour se lancer dans l'aventure Les yeux de la ville. Rencontre dans un café montréalais pour le brunch du samedi.

Dans ses tiroirs, Jessica possédait déjà toutes les idées prêtes à murir et donner naissance à son projet. Elle admet néanmoins qu'il lui manquait ce petit quelque chose qui donnerait à son émission son originalité. Après en avoir parlé avec ses amis et avoir cogité des heures dans sa chambre, l'idée de concentrer sa démarche sur un blogueur, un entrepreneur et un artiste par émission est apparue comme un bon filon à exploiter. « Je choisis de m'intéresser à des gens qui m'interpellent vraiment, des gens que personne ou peu de gens connaissent mais qui gagnent à l'être. J'aime partager mes coups de cœur, faire découvrir des êtres qui m'inspirent ».

10952658_1593490697549790_1974966385_n

Dans sa première émission, placée sous le signe de l'#AUDACE, la jeune femme va à la rencontre de deux créatrices de bijoux "confortables dans leur peau, qui s'assument pleinement et qui ont chacune leur style bien à elle ». Ce qu'elle veut, c'est présenter différents horizons, différents milieux, des hommes et des femmes de toutes les origines. Chaque épisode est mené autour d'une thématique bien précise. « Je suis entrain de tourner le quatrième épisode qui aura pour thème #VISION. J'y présenterai des personnes qui véhiculent une vision unique. Par exemple, la Revue Capsules qui pose un regard humoristique sur la vie. Cela pourrait aussi être un focus sur un photographe qui a une conception particulière ».

Même si Jessica ne reçoit pas de salaire pour ce projet, elle peut quand même compter sur une équipe qui la soutient et lui fait profiter de sa pratique du métier. « Au début, c'est difficile de partager son projet aux autres. Heureusement, le réalisateur qui m'a été assigné a compris ma vision, mon rythme. Il a partagé ses idées, m'a poussée à aller plus loin. Parfois, il faut apprendre à écouter celui qui a plus d'expérience ».

Si l'équipe de tournage supporte le travail technique, c'est la jeune femme qui doit coordonner tout ce qui s'organise en amont : les rendez-vous avec les invités, la réservation d'endroits de tournage, la préparation des sujets. L'atout principal d'une bonne coordinatrice c'est l'anticipation mais aussi la réactivité : « Des fois, les gens mettent trop de temps à répondre donc il faut improviser. Par exemple, la librairie dans laquelle nous avons filmé les gars de Portraits de Montréal a été réservée seulement 2 ou 3 jours avant la date du tournage car la librairie que j'avais choisie en premier lieu ne donnait jamais de réponse claire. Mais je pense que dans la vie rien n'arrive pour rien! ».

tournageJ&R_pourBaron

Jessica travaille souvent seule, les Yeux de la ville lui demande beaucoup d'investissement surtout au niveau du temps : « Le temps que je passe pour boucler une émission du début à la fin varie mais ça peut aller jusqu'à 200 heures ».

Une période d'adaptation de 3 à 4 mois à ce rythme effréné est nécessaire pour s'adapter à la cadence de travail. Mais la passion et l'excitation la poussent à continuer à être la voix de cette ville qu'elle affectionne : « Je suis vraiment une fan de Montréal. C'est une ville qui laisse beaucoup de place à la créativité, où on a le droit de rêver, d'essayer et de faire des erreurs. Il y a une belle ouverture, un climat chaleureux et d'entraide. On peut réellement s'y faire une place ». Férue de voyages, Jessica reste une inconditionnelle de la métropole québécoise, une fourmilière qu'elle n'aspire qu'à vous faire découvrir à travers son regard et ceux des gens qui la font vivre.

Les Yeux de la Ville
Page facebook
Sur Vimeo | Sur le site de Bell Media local |
Toutes les émissions produites par Bell local se retrouvent sur Bell Télé Fibe, canal 1132 (FR) et canal 1271 (ENG)