Mais que vaut vraiment le label « French Tech » ?

Author:
Publish date:

Neuf villes labellisées, sans compter Paris, et d’autres qui arriveront prochainement, 200 millions d’euros investis pour permettre le développement « d’accélérateurs » d’entreprises sur tout le territoire et enfin 15 millions d’euros pour développer la visibilité internationale du dispositif, si le Gouvernement a fait le deuil de certains secteurs d’activités, il ne compte pas perdre la bataille du numérique. Lire la suite sur journaldunet.com