Vinaigre vertueux - Baron Mag

Vinaigre vertueux

Author:
Publish date:

» Archives de la chronique Chez Figue

Le vinaigre ne sert pas qu’à rehausser le goût des aliments et conserver les légumes, il possède également mille vertus qui contribuent à l’amélioration de notre santé.

Plusieurs usages sont reconnus au vinaigre. Il est utilisé pour:

- Se débarrasser des pellicules. Après avoir appliqué le revitalisant, verser du vinaigre de cidre sur vos cheveux et masser le cuire chevelu. Ne pas rincer. En prime, vos cheveux gagneront en brillance.

- Enlever les taches sur les dents. Remplacer le dentifrice par du vinaigre de cidre.

- Nettoyer les légumes. Simplement ajouter un peu de vinaigre à de l’eau et utiliser ce mélange pour laver les légumes.

- Tonifier la peau. Imbiber un coton de vinaigre et appliquer sur un visage propre.

- Empêcher l’éclosion d’un feu sauvage. Dès que vous sentez les petits picotements qui précèdent l’apparition d’un feu sauvage, appliquez du vinaigre de cidre le plus souvent possible.

- Diminuer la quantité de mucus provoqué par un rhume en buvant du vinaigre dilué dans de l’eau.

- Mieux contrôler la glycémie en l’intégrant aux repas.

- Diminuer la tension artérielle grâce à l’acide acétique.

- Éliminer les bactéries qui causent la mauvaise haleine en se gargarisant avec de l’eau additionnée de vinaigre.

Si vous voulez utiliser le vinaigre de cidre ailleurs que dans votre salade, il est important de choisir un vinaigre biologique, non-pasteurisé et non-filtré.

Attention :

- Si vous êtes allergiques aux sulfites, lisez bien les étiquettes car le vinaigre en contient parfois.

- Une trop grande consommation de vinaigre peut nuire à la santé dentaire.

Le vinaigre n’a pas été inventé, il a plutôt été découvert. Il est le résultat du vin devenu aigre, d’où son nom vinaigre. Son utilisation remonte à plusieurs milliers d’années. On retrouve d’ailleurs des traces de son utilisation dès l’Antiquité chez les Grecs, les Romains et les Égyptiens. Au Moyen-Âge, les fabricants de vinaigre prennent le nom de vinaigriers et se regroupent en associations en faisant la promesse de ne jamais révéler les secrets de fabrication. Bien qu’on produise du vinaigre depuis fort longtemps, ce n’est qu’au XIXe siècle, avec les travaux de Pasteur, que le processus est compris et qu’on découvre qu’une bactérie transportée par l’air contribue à la fermentation acétique du vin.

Les aliments sucrés desquels on tire de alcool peuvent tous se transformer en vinaigre. Seul le vinaigre balsamique n’est pas fabriqué à partir d’alcool. Il est plutôt issu de jus de raisins sucrés vieilli en fût.