This is better than porn : liberté sexuelle - Baron Mag

This is better than porn : liberté sexuelle

Author:
Publish date:
Baron_TIBTP_014

La sexualité continue à faire parler d’elle. Cet immense univers, où les histoires à raconter, l'inspiration artistique et les images captées foisonnent et émoustillent, s’étale sur le blogue et magazine québécois This is better than porn. Discussion avec les éditrices, Linakim Champagne et Olivia La, qui préparent leur deuxième numéro pour cet automne.

Baron : Quelle est l’histoire de This is better than porn ?
Olivia La : This is better than porn est un blogue lancé en 2012 par Linakim et moi. Le projet est né du désir de nous exprimer librement sur nos questionnements intimes et notre sexualité. Nous voulions rendre la littérature érotique plus accessible, plus proche de la réalité.

Linakim Champagne : Même si, de nos jours, la plateforme web reste le meilleur moyen de rejoindre un vaste public, nous aimons aussi l’idée d’explorer d’autres médiums. C’est pourquoi nous avons lancé notre première publication l’été dernier. Le deuxième magazine, qui sortira à l’automne 2014, nous permettra de donner suite à ce premier projet, tout en témoignant de notre cheminement créatif depuis la dernière année. Le magazine regroupera des textes et des photographies à l’image du blogue, toujours sur des thèmes comme le désir, l’intimité et la séduction.

B. : Comment décririez-vous votre ligne éditoriale ? 
O. L. : This is better than porn est un acte de séduction. Nous voulons suggérer plutôt que démontrer. L’approche de la sexualité utilisée par la pornographie est très directe et explicite. On y perd parfois le côté humain de la chose. Le terme « better than porn » est donc utilisé ici puisque le contenu publié est vraiment axé sur une recherche artistique, sur une réflexion à propos de la place d’une nouvelle sensualité. La sexualité dans notre société est exacerbée, les corps sont devenus un objet publicitaire plutôt qu’un terrain de jeu érogène. Nous voulons donc remettre la découverte du corps au goût du jour.
L. C. : En effet, nous voulons continuer à explorer les limites de la sensualité dans la sphère publique, tout en adoptant un point de vue féministe. Il est très important pour nous d’explorer les thèmes plus tabous, comme la sexualité chez les femmes, tout en présentant des modèles qui sont à l’aise de poser naturellement.

popscicle-TIBTP

B. : Pourquoi avoir choisi le média imprimé ? 
O. L. : Parce que nous sommes de grandes lectrices nous-mêmes, nous connaissons l’excitation de feuilleter les pages et de découvrir un magazine pour la première fois. L’expérience est foncièrement différente que de regarder des photos ou lire des textes sur son ordinateur. C’est un acte plus contemplatif, exempt des distractions habituelles de nos 30 onglets ouverts sur notre fureteur web. C’est aussi un défi pour nous de créer pour un format imprimé, il y a beaucoup de réflexion dans la mise en page et ça nous oblige à créer des textes que nous estimons dignes d’être lus et relus.

B. : Quelle est la réaction du public ? 
O. L. : Au départ, nous étions étonnées d’avoir autant de réactions positives, car nous abordons des thèmes qui sont parfois tabous. Au contraire, les gens sont heureux de réagir, de partager leurs expériences et de nous écrire afin de contribuer à notre projet.
L. C. : Pour nous, cela confirme qu’un blogue comme le nôtre est nécessaire. Les gens y voient une occasion de partager leur propre expérience et c’est pourquoi nous recevons quotidiennement des soumissions de textes et de photographies de nos lecteurs. Ils se reconnaissent dans le blogue et ils veulent en faire partie.

Baron_TIBTP_012

B. : Quelle est votre stratégie de vente et de croissance ? Publicité ou co-branding ?
L. C. : Pour la première publication, il s’agissait d’un projet amateur plutôt axé sur la spontanéité et sur notre processus créatif. Avec cette deuxième publication, nous voulons offrir un produit plus abouti et cela se reflète également dans nos stratégies. Nous avons donc opté pour une campagne de sociofinancement sur Indiegogo, afin de publier le magazine. Nous pouvons ainsi évaluer nos quantités et la demande de notre public, tout en faisant la promotion de produits dérivés du blogue, comme les t-shirts. Le but de la campagne de sociofinancement était, bien sûr, d’amasser les fonds nécessaires à la publication du magazine, mais également d’établir un lien direct avec nos lecteurs et pouvoir cibler leurs intérêts et leurs besoins. Nous avons eu beaucoup de réactions positives pour ce projet de financement, puisque les gens l’attendaient impatiemment depuis notre dernière publication. Pour contribuer au projet, c’est par ici : indigogo.com

B. : Projets à venir ?
L. C. : Toujours des projets, plus de projets ! La nouvelle publication sera dévoilée lors d’une soirée de poésie en octobre. Comme on adore les surprises, on ne veut pas tout dévoiler, mais on peut déjà vous dire qu’on aura des auteurs invités qui viendront lire des textes exclusifs et que vous en ressortirez bien lubrifiés.
O. L. : Pour ma part, je serai toujours présente sur le blogue, mais je vais mettre de côté la photographie et me concentrer sur la préparation de courts-métrages. Même si j’ai un attrait pour tout ce qui touche le nu et l’érotisme, je fais aussi des projets avec des gens habillés ! Vous pouvez retrouver mon travail personnel sur le site www.lesartifices.com.

thisisbetterthanporn.com

images: thisisbetterthanporn.com