Brussels Design September | « Upcycling »: les sacs plastiques revisités par Charlotte Simonis

Author:
Publish date:
Social count:
3

Durant tout le mois de septembre se déroule le Brussels Design September, le plus grand rendez-vous des créateurs et designers à Bruxelles. Mis sur pied en 2005, Design September offre chaque année des places de choix aux jeunes talents de la scène du design belge. À cette occasion, Baron s’est rendu dans la belle capitale bruxelloise à la rencontre de deux jeunes designers.

Un peu de tissus et beaucoup de sacs plastiques, c’est ce que la jeune créatrice Charlotte Simonis présente lors de son passage au Brussels Design September.

À 24 ans, tout juste diplômée de cinq ans d’études en design textile à l’École des Beaux-Arts, cette jeune designer se voit remporter le prix Mini qui lui attribue un bel emplacement pour exposer ses œuvres sur la place Flagey de Bruxelles.
« J’ai présenté mon travail de fin d’études devant un jury qui comprenait Delphine Vercauteren, organisatrice de l’événement Brussels Design, et le lendemain elle m’a directement appelé pour parler de mes réalisations et de leur future place dans le “parcours textile” du festival. Je ne m’y attendais pas du tout. »

C’est lors d’un voyage au Burkina Faso qu’elle découvre quel serait son outil de prédilection. En effet, en observant l’ouvrage de certains artisans locaux, confectionnant des sacs originaux à partir de plastiques usagés et d’un peu de tissus, elle se rend compte qu’il est possible de donner à ces matières vulgaires une nouvelle vie et un usage noble. C’est ainsi qu’elle prend la décision de consacrer ses deux années de master à ce projet intitulé « Upcycling ».

De cette manière, elle souhaite concevoir des pièces modernes et écologiques en réutilisant du plastique, mais également en privilégiant une finesse d’ouvrage et l’aspect esthétique en incorporant l’utilisation de différents tissus (polyester, coton) : « J’ai envie de prouver que l’on peut faire des choses colorées et belles tout en étant éco-responsable ».

« Upcycling », selon Charlotte, a une ambition qui va au-delà du recyclage. Elle souhaite redonner vie à une matière pauvre en la transformant en tissu, afin de pouvoir l’intégrer à une création soignée et originale, loin de l’idée que l’on se fait du recyclage. « J’ai envie que les gens achètent mes créations pour leur esthétique et pas spécialement parce que c’est du recyclage.»

Sans qu’elle s’y attende vraiment, ses créations, entre le tissu et le plastique, ont suscité un véritable engouement chez les professionnels du design. Sa présence au Brussels Design September, ainsi que sa victoire du prix Tremplin qui lui offre un an de coaching, permettent à Charlotte de se lancer doucement mais sûrement dans le monde du travail. Un projet est même en train de se mettre en place avec la galerie Suzanne à Bruxelles prévu pour le 23 octobre.

Des collaborations et des expériences qui lui apporteront, on l’espère, encore beaucoup de surprises.