PxPixel
Les Journées à vivre - Baron Mag

Les Journées à vivre

Author:
Publish date:

» Consulter les archives de la chronique Créatique

La question soulevée lors de notre dernière chronique, à savoir pourquoi on parle si peu de design et d’architecture et, conséquemment, pour quelle raison la gamme des services offerts tant par les architectes que les designers demeure méconnue pour plusieurs, nous a mené à poursuivre nos recherches sur les moyens à entreprendre pour sensibiliser le public au travail des designers. Ainsi, pour ajouter aux quelques pistes de solutions soulevées, Les journées à vivre sont un autre exemple d’une belle initiative qui permet au grand public de mesurer concrètement le fruit du travail de l’architecte, mais surtout, sensibiliser les visiteurs à ce qu’un design de qualité peut leur offrir au quotidien. S’informer sur le domaine par le biais de publications, web ou papier, est un bon moyen de voir de l’architecture, mais rien ne vaut l’exercice de visiter un lieu, de s’en imprégner, de constater la manière dont ses occupants s’approprient l’espace. Après tout, un bâtiment est un lieu à vivre, nul choix que d’y mettre les pieds pour le constater. Et si on parle d’architecture dans ce cas-ci, on peut facilement s’imaginer que le principe pourrait être adapté à plusieurs types de métiers de la création.

Initié par le magazine Architectures à vivre et l’association 123 Architecte, avec le soutien du ministère français de la Culture et de la Communication, les Journées à vivres est un évènement annuel qui s’étend sur plusieurs jours en juin et lors duquel de nombreuses maisons et appartements français ouvrent leurs portes au grand public. Les visites sont commentées par les concepteurs en présence des propriétaires alors que le dialogue est mis au premier plan, favorisant ainsi les échanges et même les débats sur les éléments de conception. L’objectif va bien au-delà de faire la promotion de la conception architecturale et du design, et vise à la base à sensibiliser le public à la qualité architecturale’, car c’est bien de parler de design, mais c’est encore mieux lorsqu’on parle de bon design.

Le fonctionnement? Tout simple : le visiteur réserve sa place pour une visite en s’inscrivant sur le web. La modique somme de 2 euros est à prévoir par personne par visite, histoire d’éviter les désistements et de permettre la pérennité financière de l’évènement. Le jour et l’heure venus, l’architecte fait une visite plutôt conviviale des lieux en compagnie de ses clients et devant un groupe d’un maximum de 15 personnes. Le nombre de projets à visiter est si impressionnant, près de 450 à travers la France, qu’il est facile de trouver un endroit près de chez soi. C’est d’ailleurs une des forces de l’évènement  puisqu’il permet de démocratiser les projets d’architectes par rapport à leur localisation géographique : le design n’est plus uniquement associé aux grands centres urbains ou lieux de villégiature de luxe, car peu importe où l’on habite, on peut trouver tout près un projet de qualité, pensé et réfléchi par un professionnel. Et ça marche? L’achalandage est assez impressionnant : près de 22 000 visiteurs par année!

Au-delà de faire la promotion de leur travail, il s’agit d’une occasion rêvée pour les professionnels d’entrer en contact avec le public, de prendre le pouls actualisé des propriétaires qui y habitent et celui des visiteurs d’un jour, de prendre connaissance de leurs commentaires, impressions, suggestions, bref de constater comment l’architecture qu’on crée est vécue. Il s’agit aussi d’une belle opportunité de suivre l’évolution, au fil des ans, de son projet. Tous ces ‘feedback’ valent de l’or puisqu’ils permettent aux architectes ou designers de bonifier leurs designs futurs pour mieux s’adapter aux besoins en constante évolution du milieu résidentiel.

Reste à se demander si un tel évènement pourrait prendre place près de chez nous et si le public québécois serait au rendez-vous.

Source image : - ‘Maison étroite’, Bordeaux par Brachard de Tourdonnet Architectes http://brachard-detourdonnet.com/

www.journeesavivre.fr