Bonne bouffe en camping

Author:
Publish date:
Social count:
0

» Archives de la chronique Chez Figue

En camping, il existe 2 façons d’aborder les repas : avec une approche minimaliste ou sous l’angle de l’expérience culinaire. J’ai une amie, assez impulsive, qui a des envies de nature qui apparaissent subitement. Quand ça arrive elle prépare son petit baluchon et part se réfugier dans le bois. Ses repas peuvent alors se composer de sacs de nourriture déshydratée vendus dans les magasins de plein air ou d’une sélection de ce qui se mange sans trop de préparation, sélection qu’elle se procure à l’épicerie la plus près de son lieu de camping. On retrouve alors fromage, baguette, pâtes, sauce en boîte et fruits entiers dans son petit panier. J’ai une autre amie pour qui les moments en camping sont des périodes où l’horaire quotidien disparait et où on peut enfin prendre le temps de préparer les repas sans avoir à stresser avec tout ce qu’il y a faire dans la maison. Elle en profite pour se faire des repas plus élaborés et essaie aussi de nouvelles combinaisons. Elle planifie ses repas d’avance et prépare les ingrédients à la maison.

J’ai campé avec ces 2 amies et j’ai donc vécu les 2 approches. J’avoue qu’à mes débuts en camping j’étais séduite par l’approche minimaliste. Un sac de pâtes et une boîte de sauce et le souper était prêt. Une chose de moins à penser. Cette façon de faire va souvent de pair avec le type de camping qu’on pratique et l’équipement qu’on transporte. Si on fait une randonnée toute la journée avant de planter sa tente, il est logique d’amener le strict minimum afin d’alléger son sac à dos. Personnellement, j’adore la nature et je ne suis pas du genre à planter ma tente dans les campings sur le bord de l’autoroute mais je ne suis pas du type escargot et je choisis des sites où ma voiture ne sera pas très loin. Je n’ai donc pas besoin de me restreindre côté équipement et denrées. On peut alors amener glacière, réchaud, petit BBQ et tutti quanti. Et depuis quelques années, j’aborde plutôt les repas comme un moment festif où on mange un repas un peu plus élaboré. Lors de ma préparation, j’envisage toujours comme un défi le fait de faire de la bonne bouffe avec le moins d’étapes possibles à réaliser. Voici un exemple d’une recette de camping parfaite :

Fromage Halloum et salsa de mangue

-1 mangue coupée en dés

-1 tasse de tomates cerise coupées en 2

-le jus d’une lime

-1 poignée de coriandre hachée

-1 poignée de menthe hachée

-sauce piquante

-sel et poivre

-fromage halloum (ou halloumi)

-Mélanger tous les ingrédients (sauf le fromage) la veille du départ en camping. Les saveurs auront alors le temps de bien se mélanger.

-Au moment du repas, couper le fromage en tranches épaisses et faire griller dans une poêle sans corps gras ou sur la grille d’un BBQ jusqu’à ce qu’il se colore. Servir le fromage grillé nappé de salsa. Voilà, c’est tout et c’est délicieux!

Pour moi camping rime avec nature, air pur et feu de camp mais rime aussi avec préparation et organisation. Une fois au milieu du bois on se rend vite compte que l’oubli d’un simple briquet peut gâcher le party assez facilement.

Pour la bouffe, on doit aussi s’organiser. Le meilleur truc que je peux donner c’est de faire le plus de préparation possible à la maison. D’abord, il faut s’assurer d’amener les éléments de base dont on aura besoin (par exemple : huile, beurre, sel, poivre, épices, café, thé...). Ensuite, on peut préparer certaines composantes des repas comme des salades de légumes et de fruits, des muffins, des mélanges pour les sandwichs, le mélange à crêpe, les crudités...

Trucs :

Faire des pochettes de légumes ou emballer des légumes entiers (betterave, pomme de terre, patate douce...) dans du papier alu avec herbes et huile. Vous n’aurez ensuite qu’à déposer le paquet sur une grille au-dessus de la braise. Cette technique peut aussi être utilisée pour faire des pochettes avec du poisson.

-Inclure des muffins, des noix et des fruits séchés c’est parfait pour les petites fringales.

-Amener la viande encore congelée. Ainsi elle contribuera à conserver une température bien froide dans la glacière et les risques de contamination seront alors diminués.

-Faire plusieurs sortes de salades à l’avance (par exemple : salade grecque, salade de légumineuses, salade de carottes...). C’est parfait en accompagnement et pour les lunchs.

-Pour le déjeuner, faire des galettes de sarrasin. C’est simple et nourrissant.

-Pour accompagner les crêpes ou les galettes de sarrasin, faites bouillir jusqu’à épaississement des petits fruits (bleuets, fraises, framboises, mûres...) avec un peu de sirop d’érable. Vous obtiendrez un délicieux coulis qui fera fureur.

-amener un sac de crudités déjà préparées et une trempette.

-Pas besoin de faire des recettes super compliquées en camping. Ajouter du saumon fumé sur ses oeufs brouillés c’est simple, délicieux et ça sort de l’ordinaire.

-Amener de l’huile, des épices et un grand sac de plastique refermable vous pourrez ainsi vous préparez une marinade pour la viande en un rien de temps.

Pour voir la galerie photo des plats cuisinés pendant mes 2 derniers séjours en camping, cliquez ici.

Bon camping!

------

Chez Figue est une entreprise de livraison de plats cuisinés et d’organisation à domicile.