Une piscine dans le métro parisien

Author:
Publish date:

Lors de sa campagne politique aux élections municipales de la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet avait évoqué l’idée d’aménager les 16 stations de métro parisiennes abandonnées.

À la suite de cette annonce, les deux architectes Manal Rachdi et Nicolas Laisné ont imaginé ce que pourraient être ces stations fantômes si elles étaient transformées en galeries d’art, en piscines, en boîte de nuit, en restaurant, en jardin, salle de spectacles…

Ce projet, en plus d'être esthétique, répondrait aussi à une demande. Le manque d'espaces et d'installations se traduirait par la construction d'une piscine souterraine, le bruit nocturne créé par les boîtes de nuit parisiennes pourrait être enseveli dans le sol, les jours de pluie ne seront plus une excuse pour ne pas profiter des jardins...

Ce projet audacieux n’est cependant pas défini, ce ne sont que des suppositions faites par les deux bâtisseurs mais le résultat est à s'y méprendre.