Ivan Brousseau, designer senior chez BRP

Author:
Publish date:
Social count:
7
IVANB_BW

» Lire les autres entrevues sur la série du design industriel au Québec

Ivan Brousseau, designer senior chez BRP

Comment se porte le milieu du design industriel au Québec ? Baron s’est entretenu avec quelques représentants et professionnels québécois pour en savoir un peu plus. Au tour d’Ivan Brousseau, designer industriel spécialisé dans les fauteuils d’appoints, de répondre au questionnaire de Baron.

Après avoir fait son DEC en Design industriel au Cégep de Sainte-Foy, Ivan Brousseau a travaillé comme designer dans différentes agences, comme Gad Shaanan Design Inc., Brio Innovation, et Alto Design. Brousseau a aussi œuvré pour des compagnies manufacturières, comme Daignaut Rolland Co. Ltd., spécialisée dans les équipements sportifs de protection pour le hockey et le baseball.

Ces expériences lui ont permis de participer à la réalisation de différents genres de produits, issus des milieux médicaux, sportifs, des transports, de la consommation, d’électroniques, etc. C’est grâce à ce bagage qu’il a pu développer son goût pour le travail des matériaux souples comme le cuir, le vinyle et la mousse PVC.

Ivan Brousseau, designer senior chez BRP

Baron : Quelles sont vos activités actuelles, en tant que designer?
Ivan Brousseau : J’occupe un poste à temps plein de designer senior au département Design avancé et Design Service de l’entreprise BRP Bombardier Produit récréatif. Cette entreprise fabrique des véhicules récréatifs parmi lesquels on compte Ski-Doo, Sea-Doo, Can-Am, Lynx, Evinrude.

Ce poste me passionne, mais je consacre tout mon temps libre à la réalisation de meubles design. J’ai toujours été attiré par ce genre de produit, ce qui m’a mené à me spécialiser dans le fauteuil d’appoint.

Je fabrique des fauteuils décoratifs que l’on peut mettre dans son salon, sa chambre à coucher, ou encore à l’extérieur.

Ivan Brousseau, designer senior chez BRP

Je considère ces fauteuils un peu comme des œuvres d’art à tirage limité. Mon objectif est de créer des objets et des meubles esthétiques et utiles.

Pour le moment, je travaille aussi en collaboration avec Michel Prud’homme, de la boutique Interversion, à Montréal, afin de réaliser un de mes fauteuils. La date de commercialisation n’est pas encore déterminée.

B. : Quels sont pour vous les enjeux majeurs du design industriel?
I. B. : Selon moi, et de manière générale, l’enjeu principal du design industriel est d’établir une connexion « émotive » directe entre le consommateur et le produit, de créer un effet « WOW », de donner le goût de regarder, de toucher, et, par le fait même, d’acheter le produit.

B : Comment le design industriel progresse-t-il au Québec?
IB : Il progresse très bien au Québec. C’est un domaine un peu méconnu du grand public, mais qui est de mieux en mieux compris par les dirigeants des compagnies manufacturières, qui ont vite réalisé la valeur du design industriel pour la vente de leurs produits.

B : Comment prouver au milieu des affaires la valeur de votre profession?
IB : Un produit bien conçu est un produit qui est beau et attrayant, mais qui répond aussi très exactement aux différents besoins du client. Par exemple, il doit répondre au marché visé, doit être facile d’utilisation, doit utiliser un bon procédé de fabrication par rapport aux capacités du client et du prix.

Pour moi, un produit réussi est un produit qui répond à tous ces critères de base. Ce produit aura plus de chance d’avoir un succès commercial et sera plus rentable aux yeux du client.

Ivan Brousseau, designer senior chez BRP

B : Quels sont vos atouts principaux pour rendre vos services attrayants aux yeux des entreprises?
IB : Bien sûr, être en mesure de répondre aux besoins du client. Aussi, il faut être capable de mettre en image leurs produits, leurs idées qui n’existent pas encore…

Par mon travail, je donne aux clients les outils pour les aider à prendre les bonnes décisions en ce qui concerne la mise en marché de leurs produits.

B : Comment gérez-vous le processus créatif lors la réalisation de vos projets et qu’est ce que cela représente pour vous?
IB : Pour moi, en général, le processus se passe très bien. C’est la partie le fun du design ! C’est toujours assez libre au début, je garde en tête les critères demandés ou les buts à atteindre, mais je me laisse aller librement à dessiner et trouver différentes pistes de solution.

J’affute ces pistes jusqu’à l’obtention de différents concepts. Ces derniers sont ensuite raffinés et présentés aux clients.