Faut-il avoir peur des investisseurs chinois ?

Author:
Publish date:
Social count:
0

Les Chinois n’ont pas attendu le réchauffement des relations franco-chinoises, acté par la visite en France du président Xi Jinping en mars 2014, pour accélérer leurs investissements dans notre pays. Depuis 2006 déjà, tout ce que l’Hexagone compte d’attractif attise leur convoitise : vignobles, châteaux, immobilier de prestige, banque, énergies, informatique, industrie, mode… La liste est loin d’être exhaustive. De par leur forte valeur symbolique (on songe par exemple à l’entrée du fonds souverain China Investment Corporation au capital de GDF Suez, ou au rachat de 75 châteaux dans le Bordelais), les investissements chinois en France divisent l’opinion : certains redoutent le dépeçage du patrimoine national ou l’espionnage industriel ; pour d’autres, au contraire, c’est un ballon d’oxygène pour notre économie. Quoi qu’il en soit, qu’il s’exprime de façon franche ou ambiguë, voire résolument hostile, un sentiment de peur est perceptible dans l’opinion publique. Lire a suite sur marketing-professionnel.fr