XXL Mode + Marketing : vendre la mode et la beauté

Author:
Publish date:
Social count:
6
0000043618-001

Le mercredi 16 avril le rendez-vous d’Infopresse consacré exclusivement au marketing de la mode, s’est déroulé à l’eXcentris.

L’importance des égéries, la réussite des campagnes publicitaires « anti tendance », les astuces de communication sur les réseaux sociaux ou encore les partenariats possibles entre les marques et les blogueuses : voici les différents sujets traités au cours de cet événement qui a rassemblé les professionnels de la mode et du marketing.

Pour ouvrir le bal, Marie Saint Pierre, designer québécoise, et Arnaud Granata, vice-président, directeur des contenus et rédacteur en chef des Éditions Infopresse, ont entamé une discussion concernant les problèmes pouvant cibler le Québec, en matière de marketing de la mode. Durant cette conférence, Marie Saint Pierre a souligné le manque de relations entre les écoles de mode et l’industrie.

xxlmode

Alexandre Tellier, directeur de la recherche chez Imarklab, a pris la parole afin d’exposer ses recommandations concernant la présence des entreprises sur la toile. Il a évoqué les atouts marketing d’entreprises comme Frank & Oak ou Sephora, tout en soulignant l’importance de présenter un site Internet épuré, où l’internaute ne se sent pas perdu dans un trop-plein d’informations. Selon Alexandre Tellier, Netflix présente une des meilleures visibilités sur le Web, ajoutant, pour clore son exposé, que la mobilité et la personnalisation dans le marketing en ligne devaient être priorisées, pour rejoindre et satisfaire le plus de clients potentiels.

Plus tard dans la journée, trois conférenciers sont venus sur scène pour expliquer leurs expériences concernant la mode sur les réseaux sociaux. Scott Meleskie, propriétaire et fondateur de Clark Street Mercantile, a dévoilé ses stratégies de communication pour promouvoir son magasin.

Par la suite, Martin Aubut, directeur e-business et marketing interactif chez L’Oréal Canada, et Isabelle Randez, directrice des communications chez L’Oréal Luxe, ont affirmé que les réseaux sociaux étaient une partie intégrante d’un écosystème numérique de marque. En prenant Lightbulb comme exemple, les deux conférenciers ont démontré la possibilité de créer des partenariats avec des blogueuses de mode.

C’est d’ailleurs une de ces blogueuses mode, Lolitta Dandoy, qui a pris le relais. Avec son blogue, fashioniseverywhere.com, Dandoy a réussi à atteindre un certain succès et elle a saisi l’occasion pour expliquer comment elle était parvenue à se différencier de sa concurrence.

Catherine Laporte, directrice du marketing de la boutique Springet de l’Espace Little Burgundy, a, de son côté, fait l’inventaire des techniques au service de l’expérience de la célèbre marque Aldo.

Laporte a cédé sa place à Roslyn Griner, vice-présidente d’Addition ELLE, qui en a profité pour témoigner du rôle des médias sociaux dans la démocratisation de la mode tailles plus. Accompagnée par Sarah Aka, blogueuse pour queensizedflava.com, la conférence de Griner était consacrée à la possibilité de réussir en marketing de la mode avec des femmes plus rondes.

Toujours à l’eXcentris, XXL mode + Marketing accueillait Dominic Tremblay, président chez Tuxedo et François Lafortune vice-président du groupe Marcelle,qui ont choisi de parler de l’importance des égéries dans la mode et la beauté. C’est à travers les exemples fournis par différentes marques, parmi lesquelles on compte Pepsi et Nike, qu’ils ont dévoilé l’avantage et l’importance, dans les publicités, de ces conseillères et inspiratrices secrètes que sont les égéries.

xxlmode3

C’était ensuite au tour de Pascal de Decker, directeur général et directeur de création exécutif chez Taxi Montréal,et Valérie Vedrines, vice-présidente chez Smart Set, de donner un exposé consacré à l’anti-tendance avec comme exemple le cas de la marque Smart Set.

Sébastien Bouchard, directeur des relations publiques de Target Canada a parlé des bons coups, des collaborations gagnantes et de la campagne menée par Target pour préparer le public canadien à l’arrivée du détaillant américain sur son territoire.

À 15 h une conférence dédiée à l’industrie de la mode en temps de crise était prévue, invitant Sandra Abi Rashed, directrice de marque chez Elle Québec, Martina Djago, responsable lifestyle et reportages mode chez Elle Québec, ainsi qu’Azamit, directrice artistique, styliste et chercheuse, à échanger sur le sujet.

Carl Gagnon, président d’Imago, a voulu rappeler le rôle que peut jouer le « brandertainement » dans l’industrie de la mode avec l’exemple de Chipolte et sa Web série.

Pour clôturer la journée, le photographe Tiziano Magni a donné son point de vue, en tant qu’observateur participant au monde de la mode. Il a partagé avec l’audience les trois mots qui sont pour lui la clé de la réussite : « Passion, discipline et opinion. »

L’ensemble de cette journée, dirigée par Catherine Boulay, journaliste et chargée de projets chez Infopresse, s’est déroulé sans incident et a initié de nombreux débats, qui seront probablement approfondis lors des prochaines éditions de XXL Mode + Marketing.

Balados :

Sarah St-Fleur : blogueuse pour www.queensizedflava.com.

XXL Marketing + Mode // Sarah Aka, blogueuse by Baronmag on Mixcloud

Lolitta Dandoy : journaliste et blogueuse sur www.fashioniseverywhere.com

XXL Marketing + Mode // Lolitta Dandoy by Baronmag on Mixcloud

Tiziano Magni : photographe de mode

XXL Marketing + Mode // Tiziano Magni; photographe de mode by Baronmag on Mixcloud