Rouge piment

Author:
Publish date:
Social count:
0

»Consulter les archives de la chronique Chez figue

Je n’ai jamais été une grande adepte de plats piquants. Je constate toutefois qu’avec le temps, j’y prends goût et que ma cuisine devient un peu plus piquante. Rien pour impressionner un Mexicain par contre.  

Il existe deux catégories de piments : les doux qu’on appelle poivrons dont on se sert comme légumes et les forts  qu’on utilise pour assaisonner les plats. Chaque piment a son goût particulier. Personnellement, j’apprécie beaucoup le piment chipotle avec sa saveur fumée. Il rehausse très bien les chilis.

L’échelle de Scoville a été inventée pour déterminer la force des piments en se basant sur la teneur en capsaïcine, l’élément qui produit la sensation de brûlure en bouche. Le Carolina Reaper est le piment le plus piquant de tous.

Le piment contient plusieurs types d’antioxydants, des éléments qui aident à lutter contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Il contient également de la vitamine B, C et K, du fer, du manganèse et du cuivre. Il est aussi antibactérien ce qui pourrait en partie expliquer sa très grande popularité dans les pays au climat chaud. Le piment augmente la satiété et le métabolisme basal, une information utile pour les personnes qui surveillent leur poids.

Un peu d’histoire... le piment est originaire de l’Amérique probablement de la Bolivie et c’est Christophe Colomb qui l’a introduit en Europe. Contrairement à plusieurs autres aliments comme la pomme de terre par exemple, le piment n’a pas suscité de méfiance et a rapidement été adopté par les Espagnols et les Portugais. On l’utilisait comme substitut au poivre, très onéreux à l’époque.  Le piment a toutefois eu davantage de succès dans les pays au climat chaud comme la Thaïlande, le Mexique ou les Caraïbes.

Il existe des sauces pimentées emblématiques dans plusieurs contrées. En voici quelques exemples :

La sauce Harissa est d’origine tunisienne. Elle a un léger goût fumé. Les ingrédients qui la composent varient selon les producteurs. Outre le piment, le vinaigre, le cumin, le sel et l’ail certaines sauces contiennent aussi du carvi, de la coriandre ou des citrons confits.

Le piment a beaucoup d’adeptes au États-Unis où on retrouve plusieurs milliers de sortes de sauces piquantes. Malgré cette variété c’est encore la sauce Tabasco qui est la plus consommée dans le pays. Le Tabasco, qui tire son nom d’une région du Mexique où on produit le piment du même nom, a été créé au 19e siècle. L’entreprise est située en Louisiane, plus précisément sur l’île de Petite-Anse, où les piments sont entreposés dans des tonneaux de chêne pendant 3 ans avant d’être transformés en sauce.

Le Mexique compte également un grand nombre de sauces piquantes : mole, salsa rojo, salsa verde, salsa de chile... on peut facilement dire que le piment est un élément central de la gastronomie mexicaine!

Le Piri-piri ou pili-pili est une sauce portugaise faite à base de piments oiseau (notre photo).  Elle accompagne très bien les grillades.

Le Sambal oelek, sauce aux piments et à l’ail, est un incontournable en Indonésie où il existe presqu’autant de type de sambal que d’îles dans l’archipel.

La sauce Sriracha, la bouteille en plastique avec un coq imprimé et un bouchon vert, se retrouve sur toutes les tables de restaurants asiatiques côtoyant depuis toujours la sauce soya et la sauce hoisin  Elle est maintenant devenue quasi-mythique aux États-Unis menaçant désormais l’empire Tabasco.

Pour voir à quel point on l’adore, regardez cette vidéo :

Sriracha Porn, A love affair

Plusieurs produits dérivés inspirés par la Sriracha ont  été créés. Outre les chips à saveur de Sriracha ou le costume d’Halloween de bouteille de Sriracha, il existe des produits dont on peut questionner la pertinence.... le baume pour les lèvres au Sriracha en est un bon exemple!

Quand le feu du piment vous brûle la bouche, résistez à l’envie de prendre une gorgée d’eau et prenez plutôt une bouchée d’un aliment gras tel que le fromage ou le yogourt car la capsaïcine, l’élément piquant du piment, n’est pas soluble dans l’eau mais plutôt dans les matières grasses.

Astuce :

Pour donner un peu de mordant à vos sandwichs et trempettes, confectionnez une mayo épicée en ajoutant quelques gouttes de sauce piquante à votre mayonnaise. Avec un trait de jus de lime c’est encore meilleur!

Conseils :

  • Pour enlever un peu de piquant aux piments frais, évitez de cuisiner les graines.
  • Lorsque vous cuisiner le piment prenez soin de bien vous laver les mains par la suite et d’éviter de vous toucher les yeux.

Anecdote : Le paprika est utilisé dans l’alimentation des poissons koï pour raviver sa couleur rouge.

Plats du menu hebdomadaire de Chez Figue contenant du piment (sans être trop piquant, je vous l'assure) :

Salade de chou rouge, carottes et figues

Salade brocoli, feta et poivrons grillés

Soupe lentilles et abricots

Boeuf braisé au tamari et au sirop d’érable

Casserole de poulet à la portugaise

Couscous aux légumes

Rub texan

--------------

Ce texte est une collaboration de Chez Figue.