American Apparel, une nouvelle pub et une nouvelle polémique

Author:
Publish date:
Social count:
21
AAuneok

Une affiche qui nous montre une jeune femme à la poitrine dénudée, où l’on peut lire « Made in Bangladesh ». American Apparel revient avec un nouveau coup médiatique qui va, encore une fois, à l’encontre des publicités traditionnelles. Après le T-shirt « menstruations », les poils pubiens sur les mannequins et les images hypersexualisées de la femme, la marque American Apparel ne cesse de faire polémique.

Cette photo, apparue dans le magazine Vice, cherche à sensibiliser le public face aux conditions de travail aberrantes dans l’industrie du textile au Bangladesh. La marque, qui produit tous ses vêtements à Los Angeles, nous précise qu’elle paye ses employés 50 fois plus que d’autres, qui confient la production aux pays en voie de développement.

Le titre de l’affiche « Made in Bangladesh » fait aussi référence à la nationalité de la jeune femme, Marks, 22 ans, vendeuse chez American Apparel. Dans la légende de la photo, Marks explique qu'après avoir vécue jusqu'à ses 4 ans à Dacca, elle a immigré aux États-Unis avec sa famille musulmane très conservatrice. En montrant fièrement sa poitrine, Marks veut prouver qu’elle est devenue une femme qui ne rentre pas dans la tradition et les cases prédéfinies.

Cette campagne audacieuse, sensibilisatrice et provocatrice va, encore une fois, faire parler de la marque. Reste à savoir comment elle sera perçue au Bangladesh.

AAune

D’autres publicités American Apparel ci-dessous.