Les entretiens chez Georges-Émile: questionner les artistes sur la place publique

Les entretiens Chez Georges-Émile seront de retour à l’Espace culturel de la Place des Arts dès le 9 février prochain. Catherine Pogonat continuera d’animer ces rencontres publiques et gratuites et son premier invité de l’année sera le metteur en scène et auteur Dominic Champagne.
Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
11
Les entretiens Chez Georges-Émile seront de retour à l’Espace culturel de la Place des Arts dès le 9 février prochain. Catherine Pogonat continuera d’animer ces rencontres publiques et gratuites et son premier invité de l’année sera le metteur en scène et auteur Dominic Champagne.

Programme B

Alors que la deuxième saison de ces entretiens se trouve déjà à mi-parcours, retour sur un concept destiné avant tout à rapprocher divers artisans de la culture québécoise avec le public.

Lors des entretiens Chez Georges-Émile, il s’agit avant tout de discuter du parcours et de découvrir les nombreux projets qui ont animé les différents invités depuis le début de leur carrière. Ces longues entrevues d'environ 45 minutes s’inscrivent dans un projet de médiation culturelle émanant directement de l’équipe de la Place des Arts. «Lorsqu’on parle de médiation culturelle, on fait référence aux actions qui permettent de créer des liens entre des œuvres et des individus, explique Sophie Labelle, conseillère à la programmation et à l'accessibilité culturelle de la Place des Arts. La série d’entretiens Chez Georges-Émile contribue à faire découvrir la démarche artistique d’un créateur et de faciliter la compréhension d’une œuvre, en proposant des pistes de réflexion et des clés pour y accéder.»

C’est dans cet espace central à la culture qu'est la Place des Arts que Catherine Pogonat amène ses invités à revisiter les moments marquants qui ont jalonné à la fois leurs succès et leurs échecs. Choisis en vertu d’un spectacle ou d’un évènement qui se déroule en même temps dans une des salles de la Place des Arts auquel ils prennent part, les invités ont une feuille de route impressionnante: Véronique Cloutier, François Bellefeuille, Daniel Lemire ou encore Marie Chouinard sont venus se confier sans filtre au public de la Place des Arts. 2017 verra pour sa part Louis T, Béatrice Picard et Anne Casabonne, entre autres, parler de leurs expériences et projets.

Catherine Pogonat et Véronique Cloutier lors du plus récent entretien Chez Georges-Émile. Crédit photo: Maryse Boyce

Catherine Pogonat et Véronique Cloutier lors du plus récent entretien Chez Georges-Émile. Crédit photo: Maryse Boyce

Chanteurs, acteurs, artistes de théâtre ou de variété, la programmation des entretiens se veut la plus hétéroclite possible: «Il y a un souci de représenter la diversité de la programmation dans les salles, mais aussi d’offrir un accès privilégié à des artistes de renom, indique Sophie Labelle. Le plus difficile est de faire des choix parmi l’éventail de possibilités.» Ces entrevues constituent pour les artistes une opportunité de promouvoir leurs dernières créations, mais aussi de témoigner des aspects moins connus de leur vie. «Jusqu’à présent, aucun de ceux que nous avons approché n’a refusé notre invitation», se félicite Mme Labelle.

Mais selon les organisateurs du concept, les entretiens sont aussi une manière de sensibiliser le public aux arts. Le souhait d’offrir ce type d’évènement gratuit sur la place publique était en discussion depuis un moment. «Les espaces de la Place des Arts ont été spécifiquement conçus il y a cinq ans pour offrir des expériences artistiques variées et gratuites, et la grande entrevue devant le public est une forme qui a fait ses preuves, estime Mme Labelle. La série Chez Georges-Émile est un élément-clé de notre programmation gratuite et elle illustre à merveille une facette de la Place des Arts peut-être moins connue: l’ouverture, l’accessibilité et la convivialité.»

Tout compte fait, la formule proposée est propice à la spontanéité et aux échanges. Très différents des conférences traditionnelles données en huis clos, les entretiens prennent place près de l’entrée du Théâtre Maisonneuve, en pleine heure de pointe, afin que le public puisse venir rencontrer une personnalité artistique et interagir avec elle le plus naturellement possible. «Comme l’entretien dure 45 minutes et qu’il n’y a pas de montage, on assiste souvent à des moments d’une grande vérité», conclut la conseillère à la programmation.

De plus, une période de questions a lieu après l'entrevue, sur place comme sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter via le mot-clic #ChezGeorgesEmile.

Les prochains entretiens Chez Georges-Émile:

Dominique Champagne: 9 février

Louis T: 2 mars

Béatrice Picard: 16 mars

Anne Casabonne: 6 avril

Les entretiens sont gratuits, durent approximativement 45 minutes et débutent à 17h.