M pour Montréal: une nouvelle décennie qui s'amorce sous le signe de la continuité

Du 16 au 19 novembre prochain, la désormais classique tornade M pour Montréal s'emparera de la métropole. Nous étions au dévoilement de la programmation et voici ce que nous en avons retenu.
Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
20
Du 16 au 19 novembre prochain, la désormais classique tornade M pour Montréal s'emparera de la métropole. Nous étions au dévoilement de la programmation et voici ce que nous en avons retenu.
Photo de famille de la 11e édition de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Photo de famille de la 11e édition de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

M pour Montréal amorce sa onzième édition avec une programmation équilibrée: réseautage, conférence et une portion musicale foisonnante ne se cantonnant pas à un genre unique.

Sébastien Nasra, cofondateur de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Sébastien Nasra, cofondateur de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Pour ceux qui voudraient tisser des liens professionnels, les opportunités seront nombreuses. Ainsi, 3 cocktails, 2 soupers, 2 sessions penthouse (une avec des professionnels du Chili qui donneront un survol de l'écosystème de l'industrie et des conseils pour y exporter sa musique, l'autre étant un atelier avec Google Play) ainsi qu'un désormais classique « speed schmooze » sont au programme.

Mikey B. Rishwain, programmateur musical de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Mikey B. Rishwain, programmateur musical de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Côté apprentissage, 9 conférences sont offertes. Parmi elles, une sur la bulle festivalière et sa possible implosion, une sur les bonnes et moins pratiques avec les médias et une autre donnant des conseils en cas de désir de conquérir la Scandinavie ont attiré notre attention.

Le sensuel et incongru Bernardino Femminielli sera au Café Cléopâtre le 17 novembre. Crédit photo: Maryse Boyce

Le sensuel et incongru Bernardino Femminielli sera au Café Cléopâtre le 17 novembre. Crédit photo: Maryse Boyce

Musicalement parlant, l'offre est variée. La soirée d'ouverture, au Rialto, rassemblant Martha Wainwright (qui fait paraître son album Goodnight City quelques jours plus tôt), Groenland et Joe Grass, vaut selon nous amplement le détour. D'autres bonnes prises incluent le sensuel et incongru Bernardino Femminielli au Café Cléopâtre le 17 novembre (avec notamment Michael Rault, anciennement avec Mac De Marco, un coup de coeur du programmateur Mikey B. Rishwain), une solide soirée hip-hop le 18 au Métropolis, une soirée post-rock rassemblant Caspian et Appleseed Cast le 19, et un après-midi gratuit sous le signe du folk avec Leif Vollebekk, Peter Henry Phillips et Gabrielle Shonk le 17. Mentionnons aussi au passage la portion Franco M du 19, gratuite, avec Yann Perreau, Corridor et Pandaléon à la Sala Rossa, alors que Zen Bamboo, I.D.A.L.G. et les Fransaskatois Ponteix seront en face, à la Casa del Popolo.

Gabrielle Shonk en performance hier lors du dévoilement de la programmation de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Gabrielle Shonk en performance hier lors du dévoilement de la programmation de M pour Montréal. Crédit photo: Maryse Boyce

Pour explorer davantage la programmation de M pour Montréal, vous pouvez essayer la toute nouvelle application développée par les incontournables Green Copper.

M pour Montréal

Du 16 au 19 novembre 2016

site web | Facebook | instagram | Twitter