L'histoire de bureau de Stéphanie Goyer-Morin, artiste céramiste chez Goye

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
134
Stephanie_header

Qui êtes-vous et quel est votre parcours?
Stéphanie Goyer-Morin, la créatrice derrière Goye artiste céramiste! Je possède un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques ainsi qu’une technique en métiers d’art profil céramique. J’ai découvert la céramique lors d’un cours de façonnage à l’UQAM et c’est mon professeur qui m’a conseillé d’acquérir une formation technique voyant ma facilité à travailler avec l’argile. Aujourd’hui, je conçois et je fabrique des pièces fonctionnelles, décoratives ou sculpturales tout en travaillant à la comptabilité et au marketing de mon entreprise.

Votre emploi actuel:
Mise à part ma pratique personnelle comme artiste, je travaille à temps partiel en tant que technicienne en céramique à l’UQAM. C’est une opportunité extraordinaire pour moi de pouvoir apporter du soutien technique aux étudiants en arts et de gérer l’atelier de façonnage.

Dans quelle ville:
Montréal

Un mot pour définir quel type de travailleuse vous êtes:
Je suis une fille très passionnée. Je m’emballe facilement dans de grands projets et je ne finis plus d’avoir des idées. Je suis devenue (avec le temps!) super organisée dans ma production. Mes collègues céramistes seront d’accord pour dire que je n’ai pas peur des défis et je crois que rien n’est impossible; ça dépend toujours de votre budget et de votre temps.

Quels outils sont essentiels à vos vies (app, logiciel)?
Photoshop, Square, Facebook et Instagram.

montageatelier

À quoi ressemble votre espace de bureau?
J’ai un espace bureau à la maison où je fais la paperasse et où je classe tous mes bijoux et j’ai aussi mon espace à l’atelier. Chaque objet a sa place et j’essaie d’être bien organisée pour rentabiliser mon petit espace au maximum. Aussi, j’essaie d’être coquette même dans mon espace d’atelier. J’ai reçu de mon papa un coffre à outil rose et j’ai même hérité de son premier coffre à outil qu’il a lui-même fabriqué. J’ai évidemment plusieurs outils roses pour s’agencer avec mon coffre!

Qu’écoutez­-vous comme musique en travaillant?
Je partage mon atelier avec 4 autres artistes, mais quand j’y suis seule, j’aime bien mettre les Red Hot Chili Peppers dans le tapis! Sinon, je suis vraiment facile à vivre comme coloc et j’aime à peu près tout ce qui met un peu d’ambiance.

Avez-vous une façon d’organiser vos journées pour optimiser votre travail?
Je me fais des listes de projets à faire. Je crois que c’est important de se fixer des objectifs clairs et réalistes dans la journée. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de pouvoir rayer un truc sur une liste!

Quels trucs donneriez­-vous pour améliorer la productivité?
Je refais souvent mes calendriers de production pour voir si je vais toujours me rendre à temps aux expos. Je pense qu’il est important de savoir bien estimer son temps et de respecter le délai qu’on s’est alloué pour réaliser un projet. Si ça dérape, on s’ajuste rapidement pour la prochaine fois.

Vous êtes meilleurs que vos collègues de travail pour:
Je suis très débrouillarde. Je trouve toujours une façon d’arriver à faire ce que je veux. Je pense que mon sens de l’imagination m’aide beaucoup à être créative à trouver des solutions à mes problèmes et aux défis. Quand j’ai une idée en tête, je ne lâche pas prise facilement.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné?
Sincèrement, de persévérer et de croire en ses projets. On ne se fait pas toujours dire oui. Le premier non est le plus difficile à avaler. Mais quand on jase avec des artistes qui ont une carrière établie, on se rend vite compte que ce n’est pas facile pour personne et que ceux qui ont réussi n’ont jamais abandonné.

Quel est votre meilleur truc pour sauver du temps?
Par rapport à la céramique, j’essaie d’avoir toujours les bons outils pour travailler. Ça vaut la peine de faire de petits investissements pour augmenter sa rapidité et facilité chaque étape de production.

Quelle est votre routine de fin et de début de journée?
Chaque matin et chaque soir, je prends soins de mon vieux furet! Sinon, je ne suis pas une fille très routinière. Mes journées sont toutes tellement différentes.

Mis à part votre ordinateur et votre téléphone, de quel gadget ne pouvez ­vous pas vous passer?
Je ne suis pas très techno, donc je dirais mon tape à mesurer! J’en ai souvent un dans mon sac à dos, sinon il y en a toujours un qui traîne pas loin! C’est cool non, de mesurer des trucs?!

goye.ca

» Consulter les archives d’Histoires de bureau