L’histoire de bureau de Sophie B. Samson, designer et fondatrice de Jackalop

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
119
bureau-jackalope

»Consulter les autres histoires de bureau

Qui es-tu :
Je suis pluraliste. À défaut d’être apte à choisir une voie dominante, j’ai décidé de laisser libre cours à mes multiples passions et projets divers.

Mon stage d’études en design de mode s’est déroulé à Osaka et à Tokyo, pour la compagnie de vêtements olympiques et de sports de glisse Descente. Trop souvent prise pour une marque française, elle est toutefois bien connue ici pour ses vêtements de ski. J’ai ensuite appris le graphisme par moi-même puisque l’envie de faire de la BD devenait pressante. Je caresse le rêve de terminer les études en création littéraire que j’ai entreprises à l’UQÀM il y a quelques années.

J’adore collaborer avec d’autres artistes ou professionnels, mais, vie rurale oblige, c’est en solo que je dois souvent mener à bien l’entièreté d’un projet. J’ai donc appris à toucher à chacune des tâches, de l’illustration à l’impression textile en passant par la confection, la mise en marché et la création de sites Web.

Ton emploi actuel :
Je travaille pour Jackalop, la compagnie que j’ai fondée en 2005. Je conçois et fabrique des vêtements de sports de glisse et de ville sur commande. Je mets également en œuvre divers projets textiles pour la maison et le quotidien. De plus, je travaille à mon compte en graphisme, notamment à la création de logos, de publicités et d’images de marque. Je fais aussi du photoreportage et de la bande dessinée. D’ailleurs, mon dernier projet, une BD en ligne, se nomme Cabots & Banlieusards.

www.jackalop.com
sophiebsamson.com
www.bwlike.com/cabots/2012/12/12/premiere-neige/

Dans quelle ville :
Bromont

Un mot pour définir quel type de travailleuse tu es :
Autodidacte

Quels outils sont essentiels à ta vie (app, logiciel) ?
Adobe Illustrator, TextEdit, GasBuddy

À quoi ressemble ton espace de bureau ?
Nomade & un peu chaotique


Qu’écoutes-tu comme musique en travaillant ?
Bon Iver, Timber Timbre, Hot Chip

bureau-jackalope2

As-tu une façon d’organiser tes journées pour optimiser ton travail ?
J’alterne entre la création, les tâches intellectuelles et les projets manuels. De cette façon, à la fin de la journée, j’ai accompli davantage que si je n’avais utilisé qu’une seule partie de mon cerveau.

Je décortique les tâches qui me déplaisent en plusieurs étapes et me donne de petits objectifs. Quand un truc commence à m’ennuyer, je change de projet pour y revenir plus tard. Le matin, c’est le moment où mon intellect est le plus performant et, en fin d’après-midi, je suis plus habilitée à effectuer des tâches manuelles. Sachant cela, j’ajuste mon horaire en conséquence et profite de ces moments de façon optimale.

Quels trucs donnerais-tu pour améliorer la productivité ?
Aimer son travail, cultiver l’enthousiasme pour ses projets. C’est ainsi plus facile de s’investir sans regarder sa montre.

Tu es meilleur que tes collègues de travail pour :
Je travaille principalement en solo, alors je n’ai pas de collègues. Par contre, ce qui me distingue des autres designers, c’est probablement ma polyvalence et ma capacité à réaliser l’entièreté d’un produit que j’ai imaginé.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné ?
Qu’on est tous là pour apporter une contribution unique et qu’il en tient à chacun de nous de tracer son chemin pour s’épanouir et en faire profiter les autres.

Quel est ton meilleur truc pour sauver du temps ?
Malheureusement, c’est de manger en travaillant.

Quelle est ta routine de fin et de début de journée ?
Je me lève vers 6h et commence par me faire un immense bol de cacao chaud au lait d’amandes maison. Je le savoure en écrivant un projet que j’ai nommé : Manifeste de l’art slow. Ensuite, je pars marcher dans la montagne avec le cabot avant de me mettre au travail.

En fin de journée, je dois absolument me vider l’esprit sinon Morphée me boude, carrément. Avant d’aller dormir, je remets tout en ordre. Ainsi, au réveil, ça me donne l’impression que le jour est complètement nouveau, comme un canevas vierge. Je peux alors commencer ma journée sans m’embarrasser des restants de la veille.

Mis à part ton ordinateur et ton téléphone, de quel gadget ne peux-tu pas te passer ?
Les calepins Moleskine