Créer son propre contenu selon Terminus Création

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
12
revue-0087

logo-programmeb
TerminusC-aout2013

undefined

Laura Bogza et Evelyne L. Morin


Photo: Olivier Leblanc

L'industrie du marketing incite de plus en plus les entreprises à produire leur propre contenu. Depuis l'avènement des blogues, plusieurs compagnies utilisent cet outil pour, plus souvent qu’autrement, fidéliser leur clientèle. Baron s'est entretenu avec Terminus Création, une entreprise de design graphique basée à Québec, qui, à chaque semaine, diffuse du contenu original sur son site. C'est Laura Bogza et Evelyne L. Morin, cofondatrices, qui sont au volant de Terminus Création depuis 2010. Leur mission : changer le paysage entrepreneurial québécois en aidant les entreprises à faire bonne impression et éduquer les entrepreneurs sur l'impact de leur image sur leur réussite.

Baron : Comment vous êtes-vous rencontrées ? Comment vous complétez-vous dans l'entreprise ?
Evelyne L. Morin : Laura et moi avons étudié ensemble, nous savions déjà que nous pouvions faire une bonne équipe. Nos personnalités différentes se complètent bien dans l'entreprise. Pour ma part, j'aime aller à la rencontre des autres et discuter avec eux pour découvrir de nouvelles idées. Je carbure au contact des gens. Laura aime beaucoup l'écriture en plus du design, c'est donc elle qui a mis sur pied le blogue de l'entreprise.

B. : Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer un blogue pour Terminus Création ?
E. M. : L’idée est venue après avoir assisté à une conférence de la première édition du Printemps des réseaux sociaux à Québec, en 2012. Nous avions déjà une section « Nouvelles » sur notre site, mais nous ne savions pas comment l'exploiter. Nous avons retenu qu'avoir un contenu plus éditorial -- donner notre avis ou encore raconter des histoires -- et l’enrichir régulièrement -- nous publions tous les mercredis matin -- rendrait cette section plus vivante.

B. : Quels sujets abordez-vous sur votre blogue et à qui vous adressez-vous ?
E. M. : Nous parlons surtout d'entrepreneuriat et d'image d'entreprise au-delà du design graphique. Nous sommes designers graphiques, mais aussi entrepreneures. Ces deux thèmes reviennent alors souvent dans notre quotidien. Nous voulons surtout nous adresser aux chefs d'entreprise ou aux personnes qui démarrent des projets.

B. : Quel est l’impact du blogue, en comparaison aux attentes que vous pouviez avoir au départ ?
E. M. : Au départ nous voulions surtout augmenter les visites sur notre site web afin que plus de gens connaissent Terminus Création.

Nous avons bien sûr beaucoup plus de visites sur notre site depuis le départ. Mais le plus intéressant, c'est que nous avons aussi attiré des clients qui ont une vision similaire à la nôtre et qui aiment notre approche du design. Le courant passe bien avec eux. Que demander de mieux lorsqu'on veut développer une relation avec nos clients !

B. : Pourquoi croyez-vous qu'un blogue ou la création de contenu personnalisé pour une entreprise est pertinent comme investissement ?
E. M. : Ça permet de pouvoir « raconter » et expliquer certains aspects de l'entreprise. Le lecteur peut se plonger plus facilement dans notre univers et voir s'il aime notre approche ou pas.

revue-0090

undefined

Photo: Evelyne Morin

B. : Parallèlement à votre blogue, vous avez aussi créé votre publication : La Revue. En quoi consiste ce projet ?
E. M. :La Revue est d'abord une publication « papier » (500 exemplaires produits au printemps 2013) que nous avons rendue accessible également en version numérique.

En faisant le bilan de l’année, en décembre 2012, nous avons réalisé que nous avions créé énormément de contenu pour le blogue : 68 articles en moins de 9 mois (on publiait deux fois par semaine dans les premiers mois). Bien que les articles soient toujours disponibles sur le blogue, on sait très bien que peu de gens s’aventurent dans les archives. Nous avons voulu donner une nouvelle vie à tout ce contenu virtuel rédigé avec amour. L’idée fut alors de le réutiliser dans la création d’un magazine pour assouvir nos envies en matière de design d’édition, mais surtout parce qu’une copie papier se lit plus facilement et plus souvent.

Nous avons donc choisi une douzaine de textes autour de l'entrepreneuriat et l'image d'entreprise ; deux thèmes qui reviennent souvent sur le blogue. Le résultat est

un mélange parfait entre notre vision du design et son application dans un projet.

Il nous reste aujourd'hui une soixantaine de copies de la première édition. Nous prévoyons la production du deuxième tome de La Revue au printemps prochain.