Opinion: L’industrie de la mode québécoise et ses enjeux

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Marie-Ève Rochon du site La Passerelle, commente le Manifeste - L'industrie de la mode québécoise et ses enjeux d'Anne L'Espérance, propriétaire de la boutique Belle et Rebelle.

« La semaine dernière, une pétition a été lancée par Anne L’Espérance, propriétaire de la boutique Belle et Rebelle à Montréal. Intitulée « Manifeste – L’industrie de la mode québécoise et ses enjeux« , elle avait récolté quelques 2200 signatures au moment de mettre cet article en ligne.

Je salue la passion de Mme L’Espérance pour la mode québécoise. Elle est depuis 2007 à la barre d’une entreprise qui met de l’avant les créateurs de la province. Je partage son avis sur deux des points mentionnés dans sa pétition: le mouvement du fast fashion est problématique et il manque cruellement de relève en production manufacturière au Québec. Malgré tout, je suis en désaccord avec les conclusions mises de l’avant par le manifeste. »

»LIRE LA SUITE SUR LA PASSERELLE