Loïc Bard, artiste-ébéniste

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
9
loic-01

logo-programmeb
LoicBard_LampeCapside_MattAyotte_0100

undefined

Photo: Matt Ayotte

Diplômé de l’École d’Ébénisterie d’Art de Montréal en 2012, Loïc Bard s’intéresse à la création de petits objets de mini-séries, de bijoux et de meubles. «Je cherche à intégrer les techniques traditionnelles et artistiques du travail du bois pour créer des objets uniques ou de série limitée. Mon inspiration, je la trouve principalement dans mes voyages et dans l’architecture. Plus récemment mon travail s’imprègne de mes souvenirs d’enfance, de personnes de mon entourage et de rencontres fortuites. Mes créations se matérialisent par un travail exploratoire sur les formes tout en respectant ce matériau noble qu’est le bois », explique-t-il.

Loïc Bard participera en tant que conférencier à la deuxième édition de l’événement de réseautage Solstice qui aura lieu le 23 novembre prochain. (Réservez votre place dès maintenant!)

Baron : Quelle a été l’étincelle (le moment déclencheur) pour vous lancer dans ce domaine?
Loïc Bard : Il y a 4 ans lorsque je suis retourné aux études à l'École d'ébénisterie d'art de Montréal, mon professeur d'ébénisterie en première session m'a transmis sa passion et à ce moment-là j'ai su que c'était ça que je voulais faire!

B . : Pourquoi avoir choisi le bois?
L. B. : Pendant mon enfance et mon adolescence, il y avait un atelier d'ébéniste dans mon petit village et j'y passais beaucoup de mon temps libre pour aider à la fabrication de petits objets. C'est à moment que je suis tombé en amour avec ce matériau.

loic-03

B . : Ce qu’il y a de plus beau dans votre travail?
L. B. : Mon travail raconte mon histoire, mes émotions passées ou présentes et, le plus beau, c'est lorsqu'une personne me raconte sa propre histoire et son émotion à partir de mon travail. J'ai alors ce sentiment du travail accompli.

B . : Quel est le défi le plus difficile que vous avez du relever?
L. B. : D'un point de vue technique et artistique mon plus gros défi a été la conception et la fabrication de mon projet de fin d'études en 2012, la table basse Chicago : créer une œuvre artistique et fonctionnelle en repoussant les limites de l'objet fonctionnel et de l'idée préconçue du mobilier.

loic-02

B. : Votre projet rêvé le plus fou?
L. B. : J'apprécie beaucoup le travail de plusieurs architectes et, plus particulièrement, de Zaha Hadid. Mon projet rêvé serait de la rencontrer pour travailler sur un projet avec elle, un projet rêvé un peu fou, mais qui sait...

B. : La création rime pour vous avec…?
L. B. : Création rime avec émotion. J'essaie de faire passer mes émotions par mes créations et j'aime déclencher un processus émotionnel chez le spectateur lorsqu'il découvre mon travail.

B . : Qu’est-ce qui vous a plu dans Solstice? Pourquoi avez-vous accepté de participer?
L. B. : J'aime échanger et faire partager mon expérience avec d'autres créateurs et l'évènement de réseautage Solstice est une occasion de faire de nouvelles rencontres et d’enrichir mes connaissances. Il est important que les artistes s'entraident et échangent entre eux pour faire évoluer leur pratique artistique et pour faire connaitre les arts par un public plus large.

www.loicbard.com

bannire_v3