Facebook, vous êtes le produit

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
18

Pas un mois ne passe sans que Facebook ne modifie ses nombreuses politiques. Certains changements nous passent sous le nez tandis que d’autres suscitent une vive réaction des utilisateurs. Principalement dû à un effet d’entraînement, nous avons droit à un festival de statuts enragés, clamant haut et fort le droit à la vie privée. S’il vous fait du bien de réagir de la sorte, tant mieux. Sachez par contre que votre opinion peut être considérée, mais est loin d’être la priorité des décisions de l’entreprise.

La réalité ici, c’est que vous n’êtes pas le client de Facebook. Vous êtes le produit. Facebook est un service gratuit et non obligatoire, tout comme Gmail, Twitter ou Wordpress. Vous faites partie d’une stratégie marketing, où l’objectif est de générer des revenus et de satisfaire les créanciers. Pour être clair : à partir du moment où vous avez accès à un produit ou service totalement gratuitement, vous êtes monétisé d’une autre façon. Vous devenez donc le produit. Par le fait même, vous êtes sujet à des changements, sans votre consentement et, bien entendu, sans être consulté. Pour être encore plus clair : vous n’avez aucun droit ni aucune vie privée quand vous êtes le produit.

Par contre, vous avez quelque chose que la majorité des produits n’ont pas : une tête. Vous êtes un produit qui a la possibilité de réfléchir et d’agir. Vous avez donc la possibilité et le pouvoir de gérer votre vie privée. C’est donc votre responsabilité et non celle de Facebook. À chaque fois où vous partagez un moment de votre vie en ligne, soyez assurés qu’il n’est plus exclusif à vous. Vous êtes du data pour le gouvernement et les entreprises de ce monde. Voilà où plusieurs utilisateurs de Facebook se contredisent. Vous avez le pouvoir de vous restreindre et même de vous éliminer, si le besoin se fait sentir. Vos gestes décideront à quel point votre vie sera privée ou publique.

Pour citer Seth Godin : « Encore et encore, on voit que si vous n’êtes pas le consommateur, vous êtes le produit. «Gratuit» signifie habituellement que vous n’êtes pas en charge. »

Vous n’êtes peut-être pas responsables du service, mais vous êtes responsables du produit.