L'histoire de bureau de Catherine De Gongre, présidente-fondatrice de La pincée

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
111
Catherine De Gongre, La pincée

» Consultez les autres histoires de bureau

Qui êtes-vous?
Petite, j’avais la tête pleine de projets, de désirs et de possibilités et je savais que je voulais vivre en travaillant de tous mes sens. C’est la cuisine qui fait le pont entre mon désir de partager, de rencontrer des gens passionnés et mes intérêts pour la musique, le cinéma, l’art et les couleurs. Ce projet d’entreprise est pour moi une source inépuisable d’inspiration.

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est créer des saveurs et des textures uniques avec des matières brutes d'ici et d'ailleurs : des épices, des herbes, des fleurs et différents sels de mer pour donner des dimensions, en une pincée, à des recettes au quotidien.

lapincee.ca

Ton emploi actuel :
Je me dédie entièrement à La pincée, où je porte plusieurs chapeaux à la fois.

Dans quelle ville :
Dans le vieux La Prairie, un lieu historique très inspirant en Montérégie.

J’ai la chance de me trouver à proximité de plusieurs producteurs locaux, où je m’approvisionne de certains ingrédients frais.

p3

Le modèle de ton téléphone :
Quelque chose de rectangulaire que j'utilise uniquement comme téléphone durant le jour pour éviter les chronophages. Sinon, j'y passerais trop de temps à utiliser trop d'options sans fin...

Le modèle de ton ordinateur :
Une pomme !

Un mot pour définir quel type de travailleur tu es :
Une créatrice libre et inspirée

Quels outils sont essentiels à ta vie ?
Mes mains et Google Maps. Comme La pincée rayonne sur l’île de Montréal et ses alentours, cette application est vite devenue une bonne copilote.

À quoi ressemble ton espace de bureau ?
À mon plus grand bonheur : c'est une cuisine-laboratoire dans un atelier dédié à l'entreprise où d’agréables odeurs et des mélanges de toutes les couleurs parfument mon quotidien. Sinon, mon bureau est ambulant. Je promène mon ordi de l’atelier à la maison...

p2

Qu’écoutes-tu comme musique en travaillant ?
Évidemment, je me fais des mélanges où se croisent Chopin, M Ward, Martin Léon, Tom Waits, Daughter, The Lumineers, Édith Piaf, Avec pas d’casque, Callas, Patrick Watson, Mistinguette, Beirut et j’en passe, car j’en aurais pour plusieurs jours.

As-tu une façon d’organiser tes journées pour optimiser ton travail ?
Une bonne planification hebdomadaire et des objectifs quotidiens que je coche au fur et à mesure.

Quels trucs donnerais-tu pour améliorer la productivité ?
Réserver du temps pour soi permet de revenir à nos idées et à nos actions avec force.

p1

Tu es meilleure que tes collègues de travail pour :
Préparer un petit en-cas en moins de deux, pour des après-midi productifs.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné ?
N’oublie pas qui tu es ... Quoique, se perdre est parfois le meilleur moyen de se retrouver... Sinon, réfléchir, s’observer et respirer !

Quel est ton meilleur truc pour sauver du temps ?
La planification. Au travail et en famille.

p4

Quelle est ta routine de fin et de début de journée ?
Comme j’ai choisi de faire deux beaux enfants, je réveille les moineaux et les guide dans leur routine matinale. Je lis et réponds à mes courriels. Je dresse mes objectifs du jour. Je me rends à l'atelier. Je préfère faire ma production en avant-midi. En fin d’après-midi, je fais des appels avant le retour de l’école de mes enfants ; une grande source d’inspiration, d’apprentissage et d’équilibre dans ma vie. Le soir, je rédige mes recettes, mes idées, je dessine ou je lis des biographies, des articles, des revues d’entrepreneuriat ou des livres de recettes. Je m’endors avec un calepin et un crayon à mes côtés, pour noter des idées nocturnes qui sont souvent les meilleures...

Mis à part ton ordinateur et ton téléphone, de quel gadget ne peux-tu pas te passer ?
Mon intuition, ma bouilloire pour un thé en après-midi et mon vélo pliant.

Visitez lapincee.ca
facebook.ca/lapincee