Miquel Vila : typo et graffiti

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
64

Miquel Vila est en train de terminer ses études à l'École d'Art supérieure de Design Pau Gargallo, à Badalona, en Catalogne. Il compte poursuivre son cheminement dans une université, mais la présente crise économique européenne décourage les entreprises à investir dans le design et l'image de marque. Les opportunités sont donc limitées et c'est pourquoi Miquel Vila compte déménager à l'étranger pour augmenter ses chances. Baron est tombé sous le charme d'une série de projets de typo conçus par l'étudiant.

Baron : Que vaut ton école en design graphique?

Miquel Vila : Elle offre une connaissance de base sur plusieurs plateformes, en allant de la sérigraphie à la conception de logo. L’institution se concentre davantage à la pratique qu’à la théorie. Les installations de l'école sont plutôt limitées, mais les jeunes enseignants font leur possible pour compenser.

B. : D’où vient ton intérêt particulier pour la typographie?

M. V. : Je crois que c’est la possibilité d'exprimer des sentiments et des idées à travers la forme des lettres. C'est ce que j'essaie d'atteindre. Même si je fais du graffiti depuis environ six ans, j’ai rarement fait plus que des esquisses de lettres. Maintenant, j'ai commencé mon apprentissage et redirigé mon intérêt pour le graffiti vers le lettrage et la typographie ; c'est l'aspect du design graphique avec lequel je suis le plus confortable. Au début, je voulais surtout faire de belles choses avec des lettres remplies de couleur, mais, avec le temps, j'essaie plus d'exprimer des sentiments à travers mon travail. J'aimerais aussi sensibiliser le public à l'importance du lettrage et de la typographie.

B. : Quel est ton meilleur conseil en conception de typographie?

M. V. : Dans le meilleur des cas, ne pas faire les esquisses du concept sur ordinateur. Je fais habituellement le même sketch au moins quatre fois avant de le numériser. Vingt minutes passées à corriger les défauts du dessin peuvent éviter une heure d'ordinateur. Aussi, suivre les grands artistes de lettrage (Tyrsa, Alex Trochut, etc.) et consulter leurs making-of et leurs inspirations.

B. : Quel endroit, à Barcelone, suggères-tu de découvrir  à quelqu'un qui aime le design ? Pourquoi ?

M. V. : DHUB, Design Hub de Barcelone. Si vous aimez le design, c'est votre place! Vous y trouverez tout ce que vous cherchez. Il y a aussi beaucoup d'ateliers de grande qualité, mais méconnus du grand public, comme Granja Gráfica ou 57 Serigrafia. Ne manquez surtout pas le Modernist Style Architecture ou le Museu Picasso et le MNAC.