Hideaki Asaoka : un bureau pour deux

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
35
Hideaki Asaoka : un bureau pour deux

Hideaki Asaoka est de Takayama, une ville au centre du Japon, entourée de montagnes. Il a conceptualisé son premier projet au primaire qui consistait à créer un jeu utilisant des cartes. Il avait été mandaté dans son équipe pour dessiner les typos sur les cartes. Diplômé en arts de l'Université de Nagoya, il travaille maintenant dans une entreprise de meubles, mais possède aussi son propre bureau de design. Baron a été attiré par la conception d'un bureau particulier, créé par Hideaki et nommé Siori. Entrevue avec le jeune designer industriel de 22 ans.

Baron : Peux-tu me parler du concept derrière le bureau Siori ? Quelles ont été tes inspirations ? Quel était l'objectif principal lorsque tu l'as conceptualisé ?

Hideaki Asaoka : un bureau pour deux

Hideaki Asaoka : Il a été fait pour une amie qui est conceptrice média. Elle voulait un bureau de travail pour son ordinateur, maisqu'elle pourrait partager comme elle travaille avec quelqu'un de temps en temps. Je lui ai donc suggéré un bureau consistitué de deux tables séparées. Lorsqu'elle travaille seule, le bureau peut faire une seule surface et, lorsqu'elle travaille avec quelqu'un, il peut en offrir deux facilement. Comme elle travaille

beaucoup avec un ordinateur etplusieurs autres machines, les

câbles électriques représentaient le plus gros irritant, mais nous avons arrangé le bureau pour qu'il puisse les dissimuler intelligemment.

Hideaki Asaoka : un bureau pour deux

B. : Quelle élément de Siori préfères-tu ?

H. A. : J'aime sa couleur. Je crois que le vert est bon pour les yeux, est-ce juste ?

B. : Est-ce qu'on peut acheter le bureau ? Est-ce que tu peux en produire sur demande ?

Hideaki Asaoka : un bureau pour deux

H. A. : Oui, je le vends. Vous

n'avez qu'à me contacter. Je partage un atelier avec quelques autres créateurs. Je fais mes produits par moi-même. C'est cool, non ?

B. : En tant que concepteur, quel est le meilleur conseil qu'on t'a donné ?

H. A. : Mon professeur, qui est aussi architecte, m'a dit : « Fait du design pour les choses, pour l'espace, pour les gens et pour la ville. » En d'autres mots : Tu ne devrais pas faire des choses qui sont seulement “cool”, mais qui peuvent aussi être utiles pour la société.

Hideaki Asaoka : un bureau pour deux

B. : Quel est le meilleur conseil que tu donnerais à un designer ?

H. A. : La réponse est en dehors de vous. Je pense que ce n'est pas seulement à l'intérieur de vous-même. Votre idée initiale peut être plus incroyable si vous collaborez avec d'autres personnes. Demander des conseils, consulter d'autres travaux. Ne pensez-vous pas qu'une idée peut être plus créative lorsqu'elle est développée par plusieurs personnes plutôt que par vous seul ?

B. : Tu es de Takayama, au Japon. Si je voyage dans cette ville, en tant que guide, que me conseilles-tu de découvrir ?

H. A. : Takayama est populaire auprès des touristes, car il y a des endroits traditionnels japonais. Je pense que c'est comme un petit Kyoto, vous pouvez avoir quelques expériences du vieux Japon (je l'espère). Non seulement cela, mais Takayama est une ville de l'artisanat! Il y a beaucoup d'ateliers de meubles et d'architecture (notamment à base de bois). Soit dit en passant, Train Bleu, à Takayama, est l'une des plus célèbres boulangeries japonaises.

Consultez le site de Hideaki Asaoka