L'histoire de bureau de Line Atallah fondatrice de l'agence Telegraphe

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
17
bureau-telegraphe

»Lire les autres histoires de bureau

Qui es-tu?
Née à Damas, je déménage en 1996 à Montréal pour étudier le design d’intérieur. Les circonstances font que je tombe amoureuse du web et me résous à en faire ma carrière. En 2006, après un mariage et deux enfants, je prends mon courage à deux mains pour réaliser mon rêve de mettre au monde un troisième bébé : une agence de communication web que je nommerai Telegraphe.

Ton emploi actuel :
Fondatrice et présidente chez Telegraphe, une agence de communication digitale basée à Montréal.

Dans quelle ville :
La plus belle ville au monde, Montréal!

Le modèle de ton téléphone :
iPhone 5 parce que mon iPhone 3GS, que j’adorais, s’est brisé.

Le modèle de ton ordinateur :
MacBook Pro 17 po, auquel je tiens beaucoup, car Apple n’en fait plus :(

Un mot pour définir quel type de travailleuse tu es :
Acharnée

À quoi ressemble ton espace de bureau?


lien_telegraphe-2

Quels outils sont essentiels à ta vie? (app, logiciel…)?

Google Maps, parce que sans elle, je serais en retard tout le temps (ou perdue quelque part!); Tag Taxi, parce que j’adore prendre des taxis et que ça rend l’expérience beaucoup plus amusante; et Stationnement Montréal, parce qu’avant que ça existe, j’avais un budget contravention!

Qu’écoutes-tu comme musique en travaillant?
Serge Gainsbourg, Leonard Cohen, Tiesto, Abed Azrié

As-tu une façon d’organiser tes journées pour optimiser ton travail?
Au réveil : la veille. Je lis tout ce que l’appli Zite me suggère sur mon iPad. J’ai bien entraîné Zite à connaître mes goûts et mes intérêts, ce qui fait que sa sélection d’articles pour moi est toujours très pertinente. Dès mon arrivée au bureau, c’est le temps de répondre aux courriels. Des fois, je peux en avoir une centaine, alors ça peut prendre une heure ou plus. Je consacre la matinée à tout ce qui est créatif et qui a besoin d’un esprit vif. L’heure du lunch est primordiale pour décrocher; je mange avec mes collègues en essayant d’éviter de parler de travail. L’après-midi, je dédie un autre petit moment à répondre aux courriels. Ensuite, si je ne suis pas en réunion, je vais enclencher les tâches moins créatives qui ont besoin d’une plage horaire plus longue. Rentrée chez moi, je passe du temps avec ma famille. Le soir, quand les enfants sont couchés, je revois tout ce qui me reste à faire et je planifie le lendemain.

Quels trucs donnerais-tu pour améliorer la productivité?
1. Si une tâche prend moins que deux minutes à terminer, prenez le temps de la faire tout de suite.

2. N’ayez qu’un onglet d’ouvert dans votre navigateur.

3. Notez sur un carnet à côté de vous sur quoi vous travaillez. Au cas où une distraction se présente, vous n’aurez qu’à jeter un clin d’œil sur votre carnet pour vous rappeler ce que vous faisiez et reprendre votre tâche pour la terminer.

4. Passez du temps en famille et avec vos amis. Vous n’en apprécierez que plus votre travail et améliorerez votre productivité.

Tu es meilleur que tes collègues de travail pour :
Chatter avec 10 personnes en même temps sur 10 sujets différents.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’a donné?
Ne jamais faire aux autres ce que je n’aimerais pas qu’on me fasse.

Je me le répète à chaque décision que je prends dans la vie. Que ce soit avec ma famille, mes amis, mes collègues ou mes clients.

Quel est ton meilleur truc pour sauver du temps?
Faire confiance aux autres et déléguer autant que possible. Je suis une « control freak » en voie de rémission!

Quelle est ta routine de fin et de début de journée?
Après avoir passé une bonne demi-heure avec mes enfants au réveil, je commence toujours ma journée avec un latte, sinon je risque de ne pas être de très bonne humeur et de fonctionner à 50%.

Avant de me coucher, j’essaie souvent de décrocher de tous les gadgets technologiques en prenant un livre.

Mis à part ton ordinateur et ton téléphone, de quel gadget ne peux-tu pas te passer?
De ma machine Nespresso, sans hésitation!

telegraphe.net